À l’avant-garde des lasers les plus puissants du monde

Un important nouveau complexe situé dans les environs de Prague accueillera un laser de recherche de pointe environ 100 fois plus puissant que les lasers les plus performants utilisés actuellement.

Autres outils

 

ELI (Extreme Light Infrastructure) Beamlines est une nouvelle infrastructure de recherche fondamentale révolutionnaire qui constitue l’un des trois piliers d’un projet emblématique de recherche scientifique européenne sur les lasers. On y développera aussi différentes applications et technologies utilisées en astrophysique, médecine et étude des matériaux.

De vastes infrastructures

Située dans le village de Dolní Břežany, à environ neuf kilomètres au sud de la capitale de la République tchèque, cette installation est conçue pour entreprendre des travaux pionniers dans différents domaines de recherche grâce à l’usage de lasers à très haute intensité. Une fois en service en 2015, elle produira des impulsions laser intenses pouvant atteindre 20 pétawatts, ce qui correspond à plusieurs milliers de fois la puissance cumulée de toute la production électrique de la planète, mais juste pendant quelques trillionièmes de seconde.

Cette installation tchèque et son laser impressionnant ne seront pas tout à fait uniques en leur genre. Deux installations complémentaires, équipées chacune de leur propre laser puissant, sont en cours de construction en Hongrie et en Roumanie. Ensemble, elles constituent le projet européen ELI, un complexe international de grande envergure pour les technologies laser nouvelles et émergentes capables de générer les impulsions lumineuses les plus intenses de la planète. Un quatrième laser plus puissant sera construit plus tard sur la base de l’expérience acquise avec les trois prototypes.

Ce projet s’inscrit dans une feuille de route européenne plus vaste concernant les grandes infrastructures de recherche de demain comme le célèbre accélérateur de particules «Large Hadron Collider». Elle sera gérée conformément au nouveau modèle de gouvernance conçu pour le Consortium pour une infrastructure européenne de recherche (ERIC).

Des questions scientifiques complexes, des résultats tangibles

Géré par l’Institut tchèque de physique, ELI Beamlines est une installation constituée d’un bâtiment administratif (d’environ 11 000 m2) et d’un grand bâtiment de recherche laser équipé de laboratoires (couvrant presque 16 000 m2). Parmi les technologies de pointe du site, citons les systèmes laser, les compresseurs d’impulsions optiques, les systèmes de vide, un système informatique et des équipements de stockage des données. Des activités de démarrage font aussi partie du projet, avec notamment l’installation d’un centre de transfert technologique et la fourniture de services de bibliothèque; ces éléments sont indispensables au fonctionnement d’un centre d’excellence européen.

Les activités de recherche du site seront divisées en six programmes de recherches laser spécifiques. La recherche fondamentale inclura une étude expérimentale des concepts de base de questions scientifiques complexes telles que la structure du vide. Les résultats pourraient fournir un éclairage sur certains phénomènes d’astrophysique comme les pulsars, les naines brunes et la matière dense et chaude.

L’autre grand objectif de l’installation sera le développement de technologies et d’applications. Les nouvelles impulsions laser ultra-courtes pourraient nous aider à mieux comprendre les matériaux, les molécules et les cellules vivantes et à améliorer ainsi le diagnostic médical de certaines maladies comme le cancer.

Mais avant tout, l’installation ELI produira une toute nouvelle génération de sources secondaires grâce à des lasers à très forte intensité. Ces sources produiront des impulsions de rayonnement et de particules qui pourront être utilisées soit comme nouveaux outils dans de nombreux domaines de recherche, soit pour développer de nouvelles technologies.

Le projet constitue pour la République tchèque une chance unique d’héberger une infrastructure internationale majeure, susceptible d’aider le pays à capter davantage d’investissements dans les technologies de pointe. Fin 2015, ce centre emploiera 270 personnes en R&D et quelque 120 étudiants diplômés; il devrait aussi avoir généré 10 résultats de R&D protégés et quatre résultats de recherche appliquée.

Coût total et participation UE

Le projet «ELI: Extreme Light Infrastructure» dispose d'un budget éligible total de 277 687 900 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 236 034 700 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

25/06/2012