Emballez, c'est pesé! Le cluster OMNIPACK

Quand des concurrents travaillent ensemble à leur intérêt commun.

Autres outils

 
Une table traçante équipe notamment le centre d'expérimentation et de développement du cluster. Une table traçante équipe notamment le centre d'expérimentation et de développement du cluster.

Contexte

Située au nord-est de la Bohême, la région de Hradec Králové peut compter sur un riche passé industriel. Depuis une dizaine d'années cependant, les activité manufacturières régionales connaissent une mutation structurelle. C'est ce qui a poussé 21 entreprises couvrant tous les aspects du secteur de l'emballage à s'associer - entre elles mais aussi avec leurs fournisseurs et deux universités - pour créer en 2005 le "Cluster OMNIPACK".

La création de ce cluster basé à Jaroměř (Hradec Králové) découle aussi de la coopération informelle qui s'était déjà développée entre intervenants de la filière emballage. Cette coopération était rendue nécessaire pour traiter certaines commandes dont le volume dépassait les capacités des entreprises individuelles.

Ce qui a stimulé aussi la formation du cluster, qui compte à présent 25 membres, c'est la subvention accordée par le Programme opérationnel Industrie et Entreprise soutenu par les Fonds struturels et géré par le Ministère de l'Industrie et du Commerce de la République tchèque. La société PolyPLASTY, qui avait reçu cette subvention par l'intermédiaire du Conseil régional de Hradec Kralové, avait inventorié toutes les entreprises du secteur et identifié celles qui étaient intéressées à former un cluster. Ce qui a aussi permis de déterminer quelles informations et quels savoir-faire chaque entreprise était éventuellement prête à partager. A côté des entreprises d'emballage, l'Université de Pardubice et l'Université de Bohème occidentale à Pilsen ont accepté de participer activement au projet.

Activités

Bien que les membres du cluster soient concurrents sur le plan commercial, leurs échéanciers de production sont souvent complémentaires. Le travail en réseau a induit une compétitivité accrue pour les entreprises du cluster, notamment les PME. Les partenaires peuvent maintenant répondre plus rapidement et efficacement aux tendances du marché et, grâce à la collaboration des universités et centres de recherche, ils peuvent plus facilement intégrer les innovations et l'utilisation de nouvelles technologies.

L'Université de Bohême occidentale a conçu la structure organisationnelle et juridique du projet, l'Université de Pardubice se chargeant quant à elle de la formation des futurs membres. Les deux établissements coopèrent pour organiser des séminaires sur des thèmes pertinents, tout en travaillant sur des projets de R&D spécifiques et en aidant le cluster à mettre au point des types d'emballage de plus en plus innovants.

Résultats

Réunies en cluster, les entreprises disposent d'une force de négociation plus grande pour leurs achats et leurs ventes face à leurs fournisseurs et à leurs clients. Le nombre d'entreprises impliquées permet au cluster OMNIPACK de réaliser des économies d'échelle et de réduire les coûts de mise en marché et de promotion. L'échange de savoir-faire et d'informations permet aussi à chaque entreprise partenaire de mieux coller aux tendances du marché et d'identifier les opportunités nouvelles.

Les premier éléments visibles du projet sont un site web, la prestation de services de consultance et la participation du cluster à plusieurs salons spécialisés (Fachpack en Allemagne, Taropak en Pologne, Emballage en France…). Les résultat le plus important a toutefois été l'achat de l'équipement destiné au centre d'expérimentation et de développement d'OMNIPACK, utilisé par les membres du cluster et par des sociétés extérieures. Une autre réalisation intéressante est un "Portail Marketing & Business" servant à contacter les partenaires et clients potentiels.

Les prochaines étapes vont consister à promouvoir les régions de Hradec Kralové, de Pardubice et de Vysocina comme des pôles importants dans le secteur de l'emballage avec OMNIPACK comme fer de lance. Une autre priorité est de continuer de favoriser l'innovation en renforçant la filière et ses liens avec les organismes de recherche scientifique.

En attendant, le projet permet à ses membres de s'entraider pour l'exportation et une meilleure percée sur le marché international, tout en s'assurant de futures sources de financement de la part des Fonds structurels et autres.


Date de rédaction

01/01/2007