Une nouvelle flotte de véhicules de coordination permet des interventions d’urgence plus rapides

Jusqu’à récemment, la gestion des services d’urgence en cas de crise, comme lors d’inondations, s’effectuait depuis plusieurs centres d’appel éparpillés aux quatre coins de la République tchèque. Depuis 2009, grâce à l’achat d’une flotte de 80 véhicules d’intervention, le pays est enfin capable d’assurer la coordination des situations d’urgence in situ, sur le lieu même de la catastrophe.

Autres outils

 
Le nouveau véhicule permet une meilleure gestion des situations d’urgence Le nouveau véhicule permet une meilleure gestion des situations d’urgence

En cas de crise, la police utilise ces nouveaux véhicules comme centres de coordination, d’où elle évalue la situation en temps réel, assure la communication et coordonne l’intervention des autres services d’urgence afin de rependre le contrôle de la situation dans les meilleurs délais.

Ces nouveaux centres de contact et de coordination mobiles, comme on les appelle, ont démontré toute l’étendue de leur efficacité pendant les inondations dont a été victime la région de Liberec en août 2010. Mobilisés dans les zones inondées, ces véhicules ont été utilisés par les agents de police comme centres de coordination, à partir desquels ils ont pu organiser les opérations de sauvetage dans les villages et les villes les plus durement touchés. Ces véhicules ont également apporté une assistance pratique à la population locale, coupée du monde extérieur pendant les inondations, à travers la mise à disposition de matériel de première nécessité.

Améliorer la gestion des situations de crise

Grâce à ces véhicules, la population a bénéficié des toutes dernières informations sur la situation dans leur zone. Les véhicules ont aussi été utilisés pour transporter des équipes de psychologues dans les villes et les villages touchés par la catastrophe afin d’apporter conseils et assistance aux victimes. Ces unités mobiles ont également servi de centres de crise lors d’incidents industriels et pour assurer la sécurité lors des matchs de football.

Chaque véhicule est équipé d’un système d’éclairage, d’un générateur électrique mobile, d’un porte-voix, d’un panneau d’information à LED, d’une installation radio et d’un système informatique résilient, adapté à une utilisation dans les conditions les plus difficiles. La technologie de communication est compatible avec le système de secours intégré de la République tchèque et le projet est associé au réseau des centres d’appel d’urgence mis en place dans le pays ces dernières années grâce à la contribution des fonds européens.

Hana Fidranská, membre de la direction des services de police tchèques et gestionnaire du projet, a déclaré que les nouveaux véhicules avaient amélioré de façon significative la capacité du pays à maîtriser les situations de crise. À une époque où les budgets sont limités, il aurait été très difficile pour le pays d’acheter ces nouveaux véhicules sans l’aide de l’Union européenne, a-t-elle ajouté.

L’Union européenne a en effet financé 76 des 80 véhicules de la flotte. Les quatre véhicules restants, qui couvrent la zone de Prague, ont été financés avec des fonds nationaux, la capitale étant exclue du financement européen dans cette catégorie.

Coût total et financement de l’UE


Le projet «Mobile Contact and Coordination Centres» disposait d’un budget total de 4 914 337 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 4 125 060 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

05/03/2013