Un nouveau centre d’appel combiné pour réduire les délais d’intervention d’urgence

Jusqu’en janvier 2011, la plupart des services d’urgence de la région de Moravie-Silésie avaient chacun leur propre centre d’appel. La population locale devait donc composer différents numéros en cas d’accident ou pour tout incident nécessitant une intervention rapide des services d’urgence.

Autres outils

 
Le nouveau centre d’intervention d’urgence de la région de Moravie-Silésie Le nouveau centre d’intervention d’urgence de la région de Moravie-Silésie

Aujourd’hui, les centres d’appel des différents services d’urgence (service incendie et protection civile, service d’ambulance et d’aide médicale et paramédicale, police nationale et municipale, centre de gestion de crise, armée, services de douanes et centre d’information sur le transport régional) ont été centralisés au sein d’un seul et même centre combiné, qui coordonne l’intervention d’urgence de l’ensemble de ces services en cas d’incident ou d’accident dans la région.

La mise sur pied de ce nouveau centre d’appel d’urgence permet une gestion plus efficace des urgences de la région, qui compte quelque 1,2 million d’habitants, ce qui devrait permettre une réduction du nombre de pertes humaines et du volume de dégâts matériels.

Le nouveau centre d’appel se trouve à Ostrava, la capitale de la région, dans un ancien immeuble qui a été pratiquement entièrement reconstruit. Les nouvelles infrastructures sont en mesure de traiter les données transmises par les dispositifs électroniques de télésurveillance et les systèmes d’alarme incendie, et disposent également d’un système de localisation des véhicules d’intervention.

Le centre assure par ailleurs la surveillance des données météorologiques, des radiations et de la qualité de l’air, ainsi qu’un contrôle du niveau et du débit des cours d’eau de la région. Le centre est ainsi en mesure d’avertir l’ensemble de la population en cas de crise.

Apporter une réponse plus rapide aux situations d’urgence

Selon Hynek Orsag, gestionnaire du projet, les nouvelles infrastructures sont devenues nécessaires à la suite des changements intervenus dans la législation tchèque en 2000. En cas d’appel, le nouveau centre est capable d’apporter une réponse plus professionnelle et mieux coordonnée aux situations d’urgence en raison de la présence en un même endroit de l’ensemble des services. «Ce centre nous a non seulement permis d’améliorer notre vitesse de réaction, mais aussi la qualité de nos décisions», indique M. Orsag.

Avant, quatre, voire cinq véhicules pouvaient être mobilisés simultanément à la suite d’un même appel d’urgence. Grâce au nouveau système, les services d’intervention peuvent se concerter avant la prise de décision. Ainsi, si deux véhicules suffisent, pas un de plus ne sera envoyé sur les lieux de l’accident.

Coût total et financement de l’UE


Le projet «Integrated Safety Centre of the Moravian-Silesian Region» disposait d’un budget total de 27 253 735 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 22 151 337 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

05/03/2013