Harmoniser les technologies et les possibilités

Dynamiser l’innovation technologique dans quatre régions européennes complémentaires (Catalogne, Lombardie, Brabant du Nord et Bohême du Sud-Ouest) était l’objectif ambitieux du projet de trois ans MATEO (Matching Technologies and Opportunities). En travaillant à la fois au niveau des politiques et directement sur le terrain, MATEO a aidé à stimuler les processus innovants dans les petites entreprises de ces quatre régions.

Autres outils

 
Réunir les compétences pour stimuler l'innovation des petites entreprises Réunir les compétences pour stimuler l'innovation des petites entreprises

«Nous avons identifié 5 entreprises en Espagne qui sont intéressées pour développer le projet SMARTEXT à un niveau industriel. L’une s’intéresse à l’intégration de cellules solaires dans des tissus et une autre à l’intégration de matériau électroconducteur pour un effet double.»
Laurent Aubouy, Ph.D., Centre technologique Leitat, Espagne

Douze sous-projets interrégionaux on été entrepris dans huit secteurs importants: biotechnologie, aérospatiale, matériaux de pointe, technologies pharmaceutiques et médicales, mécatronique, énergies renouvelables, technologie des procédés de fabrication et technologies de production. Grâce aux partenariats internationaux créés, les entreprises ont pu développer de nouveaux produits et obtenir de nouveaux marchés.

Innovation illimitée

Navisto est l’un des sous-projets qui a aidé les entreprises à identifier où elles pourraient utiliser et tirer le plus de profit des applications GPS. Grâce à des manifestations en rapport avec la technologie, des entreprises de Catalogne, de Lombardie et du Brabant du Nord ont pu créer des partenariats entre elles, augmentant ainsi leur compétitivité grâce à ces prises de contact et au partage des savoir-faire.

Tetrinno SMARTEX, un autre sous-projet, a aidé les petites entreprises du secteur textile à rivaliser avec les entreprises étrangères aux coûts de production plus faibles. Les connaissances et les solutions pratiques ont été partagées en matière d’utilisation de tissus intelligents et de textiles interactifs. Les applications pour ces textiles innovants comprennent des vêtements qui surveilleront le rythme cardiaque, fournissant ainsi une nouvelle approche en matière de soins de santé et de services d’urgence.

Ces sous-projets ainsi que dix autres ont obtenu le cofinancement en mars 2006. Le CIDEM, qui dirige les opérations, a garanti que les activités entreprises répondaient toutes au double objectif de promotion des transferts de technologie aux petites entreprises et d’encouragement à la création de nouvelles entreprises basées sur la technologie. Le CIDEM était soutenu par 53 organismes publics dans les quatre pays concernés.

Des connaissances partagées et multipliées

Les résultats les plus tangibles de ce projet sont les sous-projets concrets auxquels ont participé des entreprises des différentes régions, développant de nouveaux produits et obtenant de nouveaux marchés grâce à de nouveaux partenariats internationaux. Le projet a également permis d’améliorer les connaissances en matière de techniques innovantes et d’accéder à des sources plus avancées de savoir-faire technique.

Le projet MATEO a formé un système international de transfert de technologies entre les centres de recherche et les petites entreprises. La participation d’autres pays a permis aux entreprises d’obtenir de meilleurs résultats que dans un contexte uniquement régional ou national.

Les efforts ont eu un impact fort sur la création de nouvelles entreprises dans les 8 secteurs visés, avec de nombreuses nouvelles possibilités commerciales et de création de nouvelles entreprises.


Date de rédaction

16/12/2009