Une voie rapide entre Prague et l’Autriche

La modernisation d’une ligne de chemin de fer entre České Budějovice à la frontière de l’État et l’Autriche accélèrera les déplacements en train et permettra d’augmenter le nombre de voyageurs. Le projet, axé sur la partie méridionale de la Bohême-du-Sud, s’achèvera en 2015.

Autres outils

 

Le travail s’inscrit dans une série de neuf projets distincts de modernisation des voies ferrées, qui permettent, lorsqu’ils sont réunis, d'établir une connexion directe entre la capitale de la République tchèque, la Bohême-du-Sud et l’Autriche. C’est aussi une voie de chemin de fer prioritaire sur le réseau RTE-T, le programme d’amélioration du réseau européen de transport.

Normes de l’UE pour la mise à niveau des voies

Financé en partie par l'UE et considéré comme l'une des priorités du transport tchèque, le projet couvre une ligne d'une longueur légèrement supérieure à 27,6 km. Cette ligne part de la ville de České Budějovice (population: plus de 95 000 habitants) et se termine à Horní Dvořiště, un hameau situé sur la frontière avec l’Autriche. C’est par conséquent une suite logique au travail de modernisation qui a débuté en 2008 sur la ligne qui va jusqu’à Prague en passant par Tabor.
L’objectif principal du projet est de mettre à niveau la voie, les bâtiments et l’équipement correspondants. Le projet sera conforme à différents paramètres et normes européens, permettant ainsi aux trains de passagers et de fret de circuler sur des lignes internationales, tout en garantissant une interopérabilité pour les opérateurs de train.
Des améliorations notables des voies permettront également la circulation de trains avec une charge par essieu de 22,5 tonnes. La vitesse sur la ligne passera également de 65 à 100 km/h et la modernisation couvrira les câbles de traction ainsi que les équipements de signalisation et de télécommunications.
Si le projet ne prévoit pas l'installation d'un système de protection automatique des trains (ATP), la République tchèque dispose de plans nationaux qui prévoient d’ajouter un système de sécurité ferroviaire européen (ERTMS/ETCS) sur cette ligne ferroviaire d’ici fin 2020.

Des trajets plus rapides et un plus grand nombre de voyageurs

Lorsqu’il sera achevé, ce projet accélèrera le transport ferroviaire et augmentera la capacité de la ligne, avec de réels avantages pour les passagers et le fret à la fois nationaux et internationaux. Ne serait-ce qu'en termes de gains de temps, le projet devrait pratiquement représenter un quart de millions d’euros par an.
Au nombre des autres avantages, notons une meilleure sécurité du transport aérien et un impact réduit du transport ferroviaire sur l’environnement dans la région de la Bohême-du-Sud.

Coût total et participation UE

L’optimisation du projet «Ligne ferroviaire de Horní Dvořiště à la frontière de l’État jusqu’à České Budějovice» est dotée d’un budget éligible total de 50 646 800 EUR, le Fonds de cohésion contribuant à hauteur de 36 062 000 EUR pour la période comprise entre 2007 et 2013.

Date de rédaction

01/01/2007