L’Europe encourage le voyage entre la République tchèque et l’Autriche

Un projet majeur en République tchèque amènera le transport ferroviaire moderne dans une région clé d’Europe centrale et des connexions rapides entre Prague et la frontière autrichienne.

Autres outils

 

La ligne Votice - Benešov vers Prague améliorera le confort, la capacité et la sécurité des voyages en train, tout en réduisant l’impact du chemin de fer sur l’environnement.

Il s’agit de la dernière section d’une grande ligne ferroviaire débutée en 2008, qui reliera Prague et la Bohême du Sud à l’Autriche.

Un partie du plan d’ensemble

Ce projet répondra à toutes les normes techniques européennes et a été conçu dans le respect des accords ferroviaires internationaux. Ces derniers comprennent l’Accord européen sur les grandes lignes internationales de chemin de fer de 1985 et l’Accord européen sur les grandes lignes de transport international combiné et les installations connexes de 1991, qui ont tous deux été reconnus par les Nations Unies. Il s’agit également d’une partie fondamentale du réseau transeuropéen de transport, le programme RTE-T.

Le projet Votice - Benešov vers Prague poursuivra la modernisation de la grande ligne de chemin de fer à partir de Prague, via Tabor et České Budějovice jusqu’à Horní Dvořiště à la frontière autrichienne.

Cette tâche comprendra la modernisation du matériel de télécommunication et de signalisation sur la voie ferroviaire ainsi que la rénovation des câbles de traction et d’une gare centrale. La vitesse du trajet sera augmentée et atteindra 100 à 160 km/h. Le projet n’interférera pas avec un système de protection ferroviaire existant.

Examen de la réussite

Des neuf sections du projet global de modernisation de la ligne ferroviaire Votice, celle-ci est la dernière. La division du projet total en neuf projets de plus petite envergure permettra de réduire le risque de nuisance envers l’environnement et facilitera la finalisation d’accords de financement ainsi que la préparation du travail. L’infrastructure ferroviaire en République tchèque est et restera la propriété du gouvernement.

Les progrès seront mesurés et évalués selon quatre critères. Ceux-ci sont: la reconstruction d’une ligne ferroviaire de 18 405 mètres, des économies de 4,49 millions d’euros par an, une augmentation de 148,98% du système de stockage d’énergie (un système pour le stockage temporaire d’énergie, avant son utilisation sous la forme d’électricité), et l’achèvement d’un projet complet visant à soutenir le transport et le développement de l’infrastructure.

Date de rédaction

11/12/2012