Des eaux limpides dans la région

Des infrastructures essentielles du réseau de distribution d’eau et d’égouts d’une grande zone vont être rénovées dans les années à venir en République tchèque. L’objectif est de mettre diverses infrastructures urbaines de la région aux normes européennes les plus strictes.

Autres outils

 

Ces travaux, qui s’étaleront sur plusieurs années, se répartissent en 11 sous-projets autour du bassin de la Dyje. Ils consisteront à construire des infrastructures du réseau de distribution d’eau et d’égouts ou à améliorer l’efficience des infrastructures existantes.

Des infrastructures neuves ou rénovées

La région de Jihovýchod, dans le Sud-Est de la République tchèque, relève de l’objectif «Convergence» de l’UE. Grâce à ce statut, elle peut prétendre à des fonds européens pour moderniser ses infrastructures, diversifier son économie et créer des emplois durables ou préserver les emplois créés.

La phase II du projet de protection du bassin de la Dyje se déroulera dans une zone qui fait partie du bassin de la Morava (9 765 km2), qui aboutit à la mer Noire. Le projet vise essentiellement à améliorer le traitement des eaux urbaines dans la zone cible, pour respecter les exigences imposées par la directive européenne de 1991 sur le traitement des eaux urbaines.

Ce nouveau projet européen s’inscrit dans le prolongement d’un autre projet lancé en 2002, qui a été mis en œuvre dans la même zone géographique en vue d’améliorer les égouts et le traitement des eaux usées dans 10 villes et villages situés le long de la Dyje.

Les 11 sous-projets couvrent plusieurs zones différentes du bassin de la Dyje. Tous prévoient la construction de nouveaux égouts ou de stations d’épuration des eaux usées ou le perfectionnement des stations existantes. Quelques-uns de ces projets visent également la rénovation des canalisations de distribution d’eau potable ou la mise en place de nouvelles canalisations.

Des milliers de personnes en bénéficieront

Une fois terminé, ce projet améliorera la qualité des eaux de surface et des nappes phréatiques de la zone. Il permettra également d’améliorer la qualité de l’eau potable distribuée à quelque 4 300 habitants de la zone.

Au total, les habitations de 4 200 personnes supplémentaires seront raccordées aux nouveaux égouts. Ainsi, 15 kilomètres de nouveaux réseaux souterrains seront construits dans le cadre d’un sous-projet qui couvre Boskovice-Hrádkov, Vratíkov, Benešov, Okrouhlá, Valchov et Velenov. Dans le cadre du projet global, l’amélioration des égouts devrait bénéficier à quelque 15 500 personnes.

Une nouvelle station d’épuration sera construite dans le cadre du sous-projet «Vladislav». Elle pourra traiter les eaux usées produites par 1 800 personnes. Trois autres stations d’épuration seront rénovées afin d’amener la capacité de traitement au volume d’eaux usées produites par l’équivalent de 25 000 personnes environ.


Date de rédaction

03/05/2010