EMPIRIC - améliorer l’intégration des plateformes multimodales, des voies de navigation intérieure et des services ferroviaires en Europe centrale

Le projet EMPIRIC s’est attaché à soutenir les solutions de transport multimodales et les services logistiques sur le corridor de transport Baltique-Adriatique (BAC).

Autres outils

 
Vers un transport de marchandises plus écologique et plus efficace. Vers un transport de marchandises plus écologique et plus efficace.

" EMPIRIC soutient la mise en place et l’amélioration de connexions multimodales entre la zone d’accès pluriportuaire du nord de l’Adriatique et les marchés d’Europe centrale. Le projet a permis d’évaluer la faisabilité d’une transformation du transport ferroviaire et par voie navigable en services multimodaux de façon à pouvoir, dans un futur proche, écologiser les transports et renforcer la compétitivité de la chaîne logistique... Le projet a adopté une vision très concrète, axée sur le marché... "

Paolo Costa, président de la North Adriatic Port Association

Ce projet, qui rassemblait de hauts dirigeants politiques et des parties prenantes et acteurs importants du marché opérant sur cet axe nord-sud majeur d’Europe centrale, visait à mettre au point des méthodes de transport des marchandises plus efficaces, plus fiables et plus durables. Il a notamment encouragé l’utilisation du chemin de fer et des voies de navigation intérieures.

Des recommandations en faveur d’un transport de marchandises plus écologique le long du BAC ont été formulées suite à l’analyse du trafic de marchandises, des services logistiques et des incitations du marché dans les six pays partenaires (Italie, Slovénie, Autriche, Hongrie, République tchèque et Pologne). Ces travaux comprenaient dix analyses régionales des flux de marchandises, une étude de faisabilité transnationale, cinq analyses d’impacts des nouveaux services multimodaux et infrastructures associées, une analyse des procédures de formation en matière de sécurité en République tchèque et en Pologne et cinq analyses de la navigation intérieure nationale. Enfin, le site Internet du projet proposait un outil SIG pour cartographier les plateformes multimodales, et on a installé un «système d’information sur les rivières», allant du Danube jusqu’au au Pô et destiné au transfert de savoir-faire.

Tous réunis autour de cafés d’affaires

Par ailleurs, EMPIRIC a créé une communauté de contacts réunissant les partenaires des projets, les autorités locales, les opérateurs de transport et les fournisseurs de logistique. Des réunions régulières ont permis de discuter des différents aspects des solutions de transport multimodales à divers niveaux. Plusieurs «cafés d’affaires» ont été organisés en Europe centrale. Ils ont attirés plus de 800 participants et 300 acteurs du secteur public et du secteur privé. Parallèlement aux séminaires transnationaux, ces événements ont permis de se pencher sur les difficultés et les attentes des bénéficiaires du projet.

Un document de synthèse commun sur les mesures incitatives a été rédigé à partir de plus de 100 entretiens, ainsi que cinq plans d’affaires pour de nouveaux services ferroviaires reliant les ports du Nord de l’Adriatique à l’Europe centrale et une évaluation des plateformes d’échange de données informatisées (EDI) des ports du nord de l’Adriatique.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «EMPIRIC - Enhancing Multimodal Platforms, Inland waterways and Railways services Integration in Central Europe» a fait l’objet d’un investissement total de 2 937 335 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 2 308 226 EUR au titre du programme opérationnel «Europe centrale» pour la période de programmation 2007-2013.

 


Date de rédaction

19/11/2014