Une voie double pour des trajets en train sûrs et rapides

Après rénovation, une ligne ferroviaire à voie unique de Bohême du Sud est devenue une ligne plus rapide à double voie de 15,7 km, ce qui contribue à rendre le rail plus compétitif tout en offrant aux voyageurs une solution viable et écologique.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Avec une vitesse allant jusqu’à 160 km/h, de nouveaux passages à niveau, des murs anti-bruit, des ponceaux et des quais centraux, les nouvelles infrastructures ont permis de réduire le temps de parcours et de faciliter et sécuriser l’accès aux trains par les passagers.

En route vers un transport durable

Le tronçon rénové dans le cadre de ce projet fait partie du 4ème couloir ferroviaire national (frontière nationale à Děčín – Prague – Benešov près de Prague – Tábor – České Budějovice – Horní Dvořiště). Le principal objectif du projet de l’administration tchèque de l’infrastructure ferroviaire était de répondre de manière intelligente et durable aux problèmes de circulation en modernisant ce tronçon de voie ferrée et en encourageant les voyageurs à utiliser le train plutôt que la voiture.

Un changement rapide

Le tronçon était auparavant une voie unique électrifiée. Les travaux de modernisation ont non seulement permis de construire 15,7 km de double voie mais également d’adapter et de reconstruire la structure de la ligne, de rénover la superstructure, de procéder à des travaux de drainage aux abords des ponts à niveau, de mettre à jour le matériel de contrôle et de communication et de construire un nouveau poste de transformation. La reconstruction des gares ferroviaires de Planá nad Lužnicí et Tábor, y compris la création de passages souterrains et de quais centraux, a également contribué à l’accès aisé et direct des passagers aux trains.

Les trains pendulaires peuvent maintenant atteindre 160 km/h sur la nouvelle ligne tandis que les trains ordinaires roulent à une vitesse de croisière de 110 km/h. Outre la rapidité des trains, les travaux ont permis de placer 16 km de ponceaux, 3 km de passages à niveau, 30,78 km d’électrification et près de 6 km de murs anti-bruit. Un nouvel arrêt avec deux quais de 140 m de long appelé «Tábor - Čápův Dvůr» a également été construit afin que les voyageurs de la région aient davantage de choix.

Date de rédaction

22/08/2011