Une eau propre et saine pour le bassin hydrographique de la Dyje

Un important projet relatif aux infrastructures du secteur de l’eau dans la région de Jihovýchod en République tchèque vise à ajuster diverses installations de traitement et d’élimination des eaux usées afin qu’elles répondent aux normes européennes les plus élevées.

Autres outils

 

Le projet «Protection du bassin hydrographique de la Dyje – Phase II» fait suite au projet «Protection du bassin hydrographique de la Dyje – Phase I» approuvé par la CE pour être cofinancé par l’ISPA en 2002, qui visait à améliorer les installations de traitement et d’élimination des eaux usées de 10 villes et villages situés le long de la Dyje.

Épuration des eaux de Jihovýchod

L’objectif principal du nouveau projet «Phase 2» est de se conformer aux exigences de la législation européenne en matière de traitement des eaux usées urbaines. Composé de 11 sous-projets, il vise à réduire la pollution des eaux usées et des eaux de surface dans la région de Jihovýchod, située au Sud-Est de la République tchèque.

Ces 11 sous-projets viseront à construire des installations de gestion des eaux propres et usées ou à améliorer l’efficacité des installations existantes. La zone concernée fait partie du grand bassin hydrographique de la Morava (9 765 km²), laquelle se jette finalement dans la mer noire. L’objectif principal du projet est d’améliorer le traitement des eaux usées urbaines dans la zone cible, afin qu’il réponde aux exigences de la directive de l’UE de 1991 relative au traitement des eaux urbaines résiduaires.

La mise en œuvre du projet permettra à 4 198 habitants supplémentaires d’être reliés aux nouvelles infrastructures de traitement des eaux usées, tandis que la réhabilitation globale du réseau d’assainissement existant bénéficiera à 15 469 habitants, parmi lesquels 115 seront reliés pour la première fois aux infrastructures de traitement des eaux usées. Une nouvelle station d’épuration des eaux usées dont la capacité permettra de traiter une population de 1 800 personnes (e.h. – équivalent habitant) sera construite. En outre, 3 installations d’épuration des eaux usées seront réhabilitées, avec une capacité totale de 25 510 e.h. La reconstruction du réseau de distribution d’eau potable bénéficiera à quelque 4 300 habitants de la région.

Résultats escomptés

Le projet inclut 53,1 km de nouveaux égouts, 20,6 km d’égouts reconstruits et 3 km de conduites d’eau reconstruites. Les infrastructures des municipalités concernées par le projet appartiennent à une union de quatre municipalités situées à Boskovice, Žďársko, Třebíč et Jihlavsko. Le projet devrait entraîner la création directe de 392 emplois durant la phase de mise en œuvre de deux ans et de trois emplois pour une période de treize ans durant la phase d’exploitation.

Date de rédaction

03/10/2011