De nouveaux systèmes informatiques et de communication avancés dans trois universités publiques au service de l’enseignement supérieur chypriote

Un projet d’université électronique, représentant un investissement de 12 millions d’euros, sera mis en œuvre au sein de l’Université de Chypre, de l’Institut de technologie de Chypre et de l’Université ouverte de Chypre. Il entend améliorer les nombreux services de formation, d’administration et de gestion fournis par les universités.

Autres outils

 
Le nouveau système TIC stimulera l’enseignement supérieur au sein de trois universités chypriotes Le nouveau système TIC stimulera l’enseignement supérieur au sein de trois universités chypriotes

Parmi ces améliorations figure l’introduction d’une carte à puce qui permettra aux étudiants et au personnel d’accéder à leurs données personnelles ainsi qu’à des services de formation électronique et à une bibliothèque virtuelle. Ces nouveaux systèmes de technologies de l’information et de la communication (TIC) visent également à moderniser certaines fonctions administratives des établissements, telles que la gestion financière et des ressources humaines. L’objectif final est d’améliorer la qualité des services fournis, d’accroître l’efficacité, d’alléger la bureaucratie et de réduire les coûts. Les nouveaux systèmes TIC devraient être pleinement opérationnels au sein de ces trois institutions d’ici 2015.

Équiper les universités d’outils de formation de grande qualité

Un porte-parole s’exprimant au nom des trois universités a affirmé que la mise en œuvre de ces nouveaux systèmes TIC fournirait, entre autres, à ces établissements l’infrastructure nécessaire à la mise en place de programmes de formation à distance de grande qualité, considérés comme indispensables au renforcement des programmes de formation universitaire tout au long de la vie.

«L’objectif général de ce projet est la constitution d’une masse critique d’infrastructures destinées à stimuler et à promouvoir une utilisation efficace des TIC dans les systèmes de formation et d’enseignement du pays», a déclaré le porte-parole. «Le projet entend, d’une part, améliorer la capacité à dispenser un enseignement de grande qualité et, d’autre part, adapter le système éducatif aux besoins de la société de la connaissance et de la stratégie de cohésion économique et sociale.»

«Les technologies de l’information et de la communication sont devenues des outils décisifs du processus éducatif. Le but ultime de l’Université électronique est d’établir un environnement de travail, de recherche et de formation moderne au bénéfice de la communauté universitaire et de la société chypriote dans son ensemble.»

Coût total et financement de l’UE


Le projet «E-University» dispose d’un budget total de 12 000 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 10 200 000 EUR au titre du programme opérationnel «Développement durable et compétitivité» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

05/03/2013