Vieilles pierres et vie nouvelle à Kalopanayiotis

Ce petit village de montagne à la population âgée et en déclin trouve une nouvelle vie grâce à la restauration de son patrimoine architectural et à la promotion d'activités de tourisme rural et culturel profitables à ses habitants.

Autres outils

 
Une rue de Kalopanayiotis en voie de rénovation: des perspectives nouvelles pour une communauté rurale. Une rue de Kalopanayiotis en voie de rénovation: des perspectives nouvelles pour une communauté rurale.

Contexte

À soixante km à l'ouest de Nicosie, Kalopanayiotis domine la vallée de Marathassa dans le massif montagneux du Troodos, au milieu d'un cadre naturel superbe où abondent forêts et sources, paradis des botanistes et des ornithologues. Le village compte en outre l'une des neuf églises byzantines de la région classées Patrimoine culturel mondial par l'UNESCO, l'église Ayios Ioannis (Saint-Jean) Lambadistis, à proximité d'un musée renommé de peinture byzantine. C'est dire si le site ne manque a priori pas d'attraits pour les visiteurs, qui sont en effet nombreux chaque année.

Le tableau est toutefois moins idyllique pour la communauté locale. Avec une population vieillissante de quelque 280 habitants en 2001, Kalopanayiotis est l'une des nombreuses localités rurales de Chypre à affronter le déclin démographique et ses conséquences. Le tourisme n'avait pas jusqu'ici de retombées substantielles pour les villageois, les voyageurs ne restant sur les lieux que le temps de visiter l'église et le musée. Le village était laissé à l'abandon.

Des pierres, des hommes et le FEDER

La situation a commencé à changer lorsqu'au lendemain de l'adhésion de l'île à l'Union européenne en 2004, Kalopanayiotis a bénéficié de l'aide du Fonds européen de développement régional (FEDER) pour cofinancer, à hauteur de 50%, des projets destinés à mettre en valeur son patrimoine architectural de manière à soutenir sa revitalisation économique et sociale à la faveur d'un regain d'attractivité. Dans cette optique, par le biais d'aides d'État et toujours avec la contribution du FEDER, un soutien financier a également été apporté à des entrepreneurs privés désireux de développer des activités de tourisme rural.

Résultats

Les réalisations comprennent la remise en état des vieux chemins de pierre et autres structures traditionnelles du centre du village, ainsi que la restauration de façades anciennes. D'importance plus particulière pour la communauté locale, la rénovation de la Résidence Lavrentios et son aménagement en centre culturel ont permis de faire de Kalopanayiotis le théâtre d'événements organisés tant par ses habitants que par ceux d'autres villages des alentours. Conjointement, la promotion des activités touristiques rurales a conduit à la création de lieux d'hébergement, tavernes et autres restaurants pour le meilleur accueil des visiteurs.

La revitalisation de Kalopanayiotis est appelée à faire figure d'exemple pour la mise en oeuvre de programmes intégrés analogues dans d'autres communautés rurales chypriotes et l'amélioration des conditions de vie de leurs habitants.

Date de rédaction

01/01/2008