Une nouvelle usine de panneaux solaires pour répondre à la croissance rapide du secteur

Une nouvelle usine de panneaux solaires, qui a vu le jour avec l’aide des fonds européens, enregistre une augmentation considérable des commandes et bénéficie d’investissements dans une ligne de production à la pointe de la technologie.

Autres outils

 
Le financement du FEDER a permis à Enfoton Solar Ltd de développer sa ligne de production automatisée de panneaux solaires. Le financement du FEDER a permis à Enfoton Solar Ltd de développer sa ligne de production automatisée de panneaux solaires.

Pour rester un acteur majeur sur un marché de l’énergie solaire affichant une croissance annuelle de 30 %, Enfoton Solar Ltd n’avait d’autre choix que de renforcer sa capacité de production.

Un essor rapide

Créée en 2002, Enfoton Solar s’est spécialisée dans la production de panneaux photovoltaïques (PV) destinés à l’exportation. Seul producteur de panneaux photovoltaïques à Chypre, Enfoton est actif sur le marché national de la vente d’électricité en gros et en détail.

Grâce à un essor initial rapide, la société a connu une croissance supérieure à celle que le secteur enregistre en moyenne (30 %), un an après la mise en production de son premier panneau solaire polycristallin en 2003.

Ce projet financé par l’UE s’inscrit dans le cadre d’un investissement de grande ampleur visant à la construction d’une usine de production ultramoderne et du siège de la société. Il a permis l’introduction d’équipements technologiques et industriels dernier cri ainsi que la construction d’installations d’entreposage, de manutention et de bureaux.

Réputée au-delà des frontières chypriotes, la société Enfoton Solar Ltd a remporté en 2008 le prix d’Excellence de l’Union européenne dans la catégorie «Meilleur exportateur européen pour les exportations par habitant».

Un exportateur de poids

L’achèvement des travaux de construction de l'usine en 2009 est allé de pair avec une augmentation de la capacité annuelle de production de l’entreprise de 1 MW en 2003 à 60 MW (l’équivalent de 300 000 panneaux photovoltaïques) et la création de 34 nouveaux emplois.

Ce bond spectaculaire de la capacité de production a été bénéfique pour les commandes internationales et a encouragé Enfoton à poursuivre le développement de ses installations: en mai 2010, elle était dotée de lignes de production supplémentaires et enregistrait une hausse de ses capacités de production jusqu’à 110 MW (l’équivalent de 480 000 panneaux solaires). Aujourd’hui, Enfoton figure parmi les entreprises possédant les lignes de production de panneaux solaires les plus automatisées au monde.

En 2010, elle a exporté 52 MW de PV et enregistré un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros, en hausse de 44 % par rapport à 2009. Elle a produit 228 000 panneaux solaires, contre 131 000 en 2009, dont la plupart ont été destinés à l’exportation, essentiellement vers les autres États de l’UE. La production de l’entreprise a compté pour 15 % du total des exportations de Chypre pour l’année 2010.

«Même si les financements européens ne représentent qu’un faible pourcentage de l'investissement global, ils ont été d’une importance capitale dans l’aboutissement de ce projet orienté vers le marché de l’exportation», a déclaré Constantinos Pyrkettis du ministère chypriote du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. «De par le monde, le secteur de l’énergie solaire est porteur de perspectives d’avenir très prometteuses. Dans le cas de Chypre, un île qui profite d’un ensoleillement généreux mais qui reste extrêmement dépendante des importations, cet investissement dans l'usine Enfoton nous aide à améliorer notre balance commerciale.»


Coût total et financement de l’UE

Le Fonds européen de développement régional a alloué 340 000 EUR au projet «Technological upgrade of a photovoltaic manufacturing plant (modernisation technologique d’une usine de panneaux photovoltaïques)» au titre du programme opérationnel «Développement durable et compétitivité» à Chypre pour la période de programmation 2007-2013. L’investissement total dans ce projet est estimé à environ 12 millions EUR.


Date de rédaction

30/07/2013