Une nouvelle approche intégrée pour soulager le système de gestion des déchets du district de Limassol

Un nouveau système intégré permettra d’améliorer la gestion des déchets dans le district chypriote de Limassol. Le projet contribuera à la durabilité et à la protection de l’environnement tout en mettant le pays en conformité avec la législation européenne en matière de gestion des déchets.

Autres outils

 

Le projet porte notamment sur la conception et la construction d’installations intégrées pour la gestion des déchets municipaux solides (DMS). Une nouvelle usine de recyclage sera construite afin de rendre l’économie locale plus circulaire. Par ailleurs, les décharges seront réhabilitées et un nouveau centre de transfert des déchets sera aménagé.

Des systèmes améliorés pour atténuer les pressions exercées par le tourisme

L’objectif est de pouvoir faire face aux besoins en matière de gestion des déchets des 235 000 habitants du district de Limassol. Les systèmes de gestion des déchets ont été fortement sollicités ces dernières années en raison du  développement de l’industrie touristique, et le nouveau système devrait permettre de soulager les pressions exercées par ce secteur.

Outre les emplois qui seront créés durant la phase de construction, le nouveau système intégré devrait déboucher sur la création de 42 postes permanents. Le système s’autofinancera en partie grâce aux revenus générés par les redevances d’utilisation et la vente de matières recyclées.

Outre ses avantages directs, le nouveau système servira aussi à aligner le système chypriote de gestion des déchets solides sur la législation communautaire. Enfin, il contribue à la protection de l’environnement et au développement durable de la région.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Integrated Installations for the Management of Municipal Solid Waste for Limassol District» a fait l’objet d’un investissement total de 72 638 300 EUR, la contribution du Fonds de cohésion s’élevant à 46 547 221 EUR au titre du programme opérationnel «Développement durable et compétitivité» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de la priorité «Infrastructures environnementales de base».


Date de rédaction

10/06/2015