Nouvelles idées pour stimuler la croissance en encourageant les jeunes entreprises

Pour faire prospérer les économies, il est crucial de mobiliser toutes les tranches de la société. Parfois, les impulsions les plus productives viennent de la jeunesse, qui instille des idées neuves dans l’économie.

Autres outils

 

Dans toutes les économies, l’esprit d’entreprise est un multiplicateur économique primordial. Une seule idée peut créer une multitude d’emplois et de revenus dans un pays. Une idée seule n’est cependant pas suffisante. Elle a besoin d’attention et de soutien pour pouvoir porter ses fruits.

Encourager l’esprit d’entreprise

Le programme de subventions pour jeunes entrepreneurs visait en particulier les jeunes âgés de 20 à 39 ans qui désiraient se lancer dans divers secteurs économiques, comme la production, le commerce électronique, les services et bien d’autres, grâce à leurs connaissances, leur formation, leur talent et d’autres compétences spéciales.

«Le programme a donné à ces jeunes entrepreneurs une occasion unique de créer leur propre petite entreprise dans les secteurs de la production, du commerce électronique, des services et du tourisme. Des jeunes de tous horizons pouvaient poser leur candidature, en particulier les demandeurs d’emploi, les employés et les personnes qui n’avaient pas dirigé d’entreprise au cours des six derniers mois», a expliqué M. Christos Photiades, cadre supérieur au ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme.

«Depuis son lancement, ce programme a engendré la création d’un grand nombre de petites entreprises, réduit le taux de chômage chez les jeunes, créé beaucoup de nouveaux postes et encouragé le développement de l’esprit d’entreprise, de l’innovation et de la compétitivité», a-t-il ajouté.

De 2007 à 2013, trois appels aux candidatures ont eu lieu. Rien que lors des deux premiers appels, un total de 468 candidatures ont été reçues, parmi lesquelles 266 candidats ont été acceptés. Par la suite, 500 nouveaux postes de travail ont été créés dans de nombreux domaines, comme le conseil médical, le droit, l’ingénierie, les services financiers, la production, le tourisme, les salons de beauté et de coiffure, etc.

Les candidats acceptés entraient en ligne de compte pour recevoir une subvention couvrant jusqu’à 50 % des frais éligibles. Le montant total des investissements éligibles pour les activités dans le secteur de la production s’élevait à 140 000 euros et à 100 000 euros pour les autres secteurs. Les frais éligibles couvraient les activités liées au commerce, au tourisme ainsi qu’au matériel, aux services paysagers, à la formation et à la promotion.

Promouvoir de nouvelles technologies

«Un accent particulier a été placé sur le développement de nouvelles technologies, l’utilisation de méthodes novatrices de production et de promotion de produits et services, le développement de l’esprit d’entreprise dans le secteur environnemental et en général sur la promotion d’activités entrepreneuriales modernes visant à créer des entreprises dynamiques et compétitives», a déclaré M. Photiades.


Coût total et financement de l’UE


Le projet «Programme de subventions pour jeunes entreprises» dispose d’un budget éligible total de 11 100 000 euros, le Fonds de développement régional européen contribuant à hauteur de 9 400 000 euros pour la période de programmation 2007-2013. Le projet est financé au titre de la priorité «Développement durable et compétitivité» du programme opérationnel «Aide aux PME».


Date de rédaction

22/04/2013