La route de contournement de Limassol a raison de la congestion

Chypre, troisième plus grande île de la Méditerranée, comptant une population d’environ 800 000 habitants, bénéficie d'un projet majeur de modernisation de la route de contournement de Limassol. En améliorant l'accès au port de Limassol, le contournement permet au trafic de s'écouler avec fluidité entre Nicosie et Paphos. Le projet a réussi à réduire la congestion autour d'un port maritime qui, en l'an 2000, a enregistré environ un million d'arrivées et de départs de passagers.

Autres outils

 
La route de contournement de Limassol devrait améliorer le réseau de transport à Chypre La route de contournement de Limassol devrait améliorer le réseau de transport à Chypre

«Moi qui vis dans la banlieue de Limassol et qui emprunte l'autoroute pour aller au travail, je remarque tous les jours, de façon très directe, les effets positifs de l'amélioration du contournement, notamment la fluidité générale du trafic et la réduction des gros embouteillages. Autre avantage, nous respirons maintenant un air plus propre.»
Coralia Massoura, municipalité de Limassol

Au cours des 25 dernières années, Chypre a construit un réseau routier très dense. L'île n'a donc quasiment plus besoin de nouvelles routes. Soutenu par le Fonds de cohésion de l'UE, ce projet a donc visé en priorité l'aménagement de routes de contournement pour les grands centres urbains ainsi que la mise en place d'accès aisés vers les ports et vers les aéroports.

De Nicosie à Paphos

Un passage inférieur et un rond-point ont été construits à Agios Athanaisos, une banlieue de Limassol, afin d'assurer la fluidité du trafic sur la route de contournement dans le sens Nicosie-Paphos. Cette infrastructure comporte deux structures de pont de 23,3 mètres chacune, une passerelle pour piétons, quatre passages souterrains pour piétons, des murs de retenue et de nouveaux revêtements pour les bretelles d'accès.

Par ailleurs, des améliorations ont été apportées au rond-point de Germasogeia : un pont de 304 mètres surplombant le rond-point, deux ponts de 75 mètres de long et 12 mètres de large sur la rivière Amathos, deux nouveaux passages inférieurs pour piétons et une route de contournement à deux chaussées d'une longueur de deux kilomètres.

En améliorant le système de transport, ces deux initiatives soutiennent les efforts constants du pays en faveur du bien-être économique et social.

Rendre les routes plus sûres

Chypre est considérée comme l'une des économies les plus vigoureuses d'Europe. Il est donc tout naturel qu’au cours des dix dernières années, les transports y aient connu une forte croissance. Le nombre de voitures à lui seul a augmenté de 65 %. Le projet de contournement de Limassol entend gérer cette croissance car ses concepteurs sont conscients de l'importance de la sécurité dans un pays où la moitié de la population est concentrée dans les quatre plus grands villes – Nicosie, Limassol, Larnaca et Paphos.

La sécurité routière a diminué au fur et à mesure de l'augmentation des transports. Ainsi, en 2004, on a dénombré beaucoup plus de décès dus aux accidents de la route (117) qu'en 2003 (97). Les améliorations apportées par le projet de contournement de Limassol se sont traduites par une baisse notable non seulement de la congestion routière mais surtout des accidents de la route mortels.

Date de rédaction

17/12/2009