Renforcer les liaisons ferroviaires entre la Croatie et le reste de l’Europe

La rénovation et la modernisation des infrastructures ferroviaires autour de la gare centrale de Zagreb permettront au trafic international de transiter plus rapidement et plus facilement par cette importante plaque tournante du sud-est de l’Europe.

Autres outils

 
La modernisation de l’infrastructure augmentera la capacité de la gare centrale de Zagreb. La modernisation de l’infrastructure augmentera la capacité de la gare centrale de Zagreb.

Ce projet, étalé sur quatre ans, porte sur la modernisation de la signalisation et des infrastructures d’enclenchement autour de la gare centrale de Zagreb. L’augmentation de la capacité des lignes et la levée des limitations de vitesse qu’implique le projet bénéficieront aux 50 000 utilisateurs quotidiens du transport ferroviaire dans la capitale croate.

Modernisation d’une jonction internationale cruciale

Zagreb est située à un important carrefour du réseau transeuropéen de transport, le fameux RTE-T. En effet, dans la mesure où son réseau ferroviaire relie l’Europe centrale à Thessalonique en Grèce via Salzbourg, Zagreb et Belgrade (Corridor paneuropéen X), la Croatie fait office de pont entre le nord et le sud de l’Europe. Un autre corridor paneuropéen relie par ailleurs Budapest au port adriatique de Rijeka via Zagreb et constitue l’une des principales liaisons ferroviaires de Croatie.

Toutefois, en raison des mauvaises conditions du système de signalisation sur ce trajet, vieux de plus de 70 ans, la vitesse à proximité de la gare centrale de Zagreb est actuellement limitée à 30 km/h. Le projet entend résoudre ce problème en modernisant le système afin de pouvoir augmenter les limitations, tout en améliorant la sécurité et la fiabilité du réseau. L’équipement d’enclenchement est également en cours de modernisation.

À l’achèvement du projet, les limitations de vitesse seront levées, ce qui éliminera l’important goulet d’étranglement que représente la gare pour le trafic international. Parallèlement, la capacité d’accueil de la gare sera augmentée et les coûts de maintenance réduits.

Amélioration des liaisons nationales et internationales

Le projet permettra une augmentation du trafic national et international de passagers et de marchandises, ce qui profitera à l’économie croate dans la mesure où 46 % du transport de fret de la Croatie concerne l’exportation.

Les travaux généreront également d’autres améliorations du réseau ferroviaire croate. En effet, les travaux prévoient aussi la modernisation des interfaces et leur mise en conformité avec les systèmes existants dans les gares voisines et les sections ferroviaires environnantes. Cette modernisation ouvrira la voie à une série de projets visant à rénover les infrastructures et corridors ferroviaires du pays.

«Le système de transport ferroviaire croate est un pont essentiel dans le réseau international ferroviaire. Il établit également une connexion primordiale entre les régions agricoles riches du pays et les grands centres de consommations industriels du centre de la Croatie. Les importants travaux de modernisation de la gare de Zagreb vont ouvrir la voie à d’autres travaux de modernisation du réseau qui bénéficieront grandement à l’économie du pays.»

  • Zrinka Ivanović Kelemen, société de gestion de l’infrastructure ferroviaire croate

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Zagreb main railway station signalling and interlocking system» dispose d’un budget total de 12 854 760 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 9 898 046 EUR. Le projet est financé au titre de la priorité «Modernisation du réseau ferroviaire croate» du programme opérationnel «Transport» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

07/01/2014