Le projet «City Volunteers» encourage le bénévolat au sein des groupes et minorités défavorisés

Le projet «City Volunteers» porte sur l'inclusion sociale, l'emploi, l'éducation et la formation dans la zone frontalière entre la Slovénie et la Croatie. Il aide la population locale, en particulier les groupes et minorités défavorisés, à accéder au bénévolat afin de favoriser leur intégration sociale. Les personnes concernées profitent d'un soutien accessible, professionnel, harmonisé et ciblé qui les aide à trouver un travail bénévole adapté à leurs besoins et contribue à améliorer leur niveau d'éducation et leur qualité de vie.

Autres outils

 
Matériel promotionnel du projet «City Volunteers». © City Volunteers Matériel promotionnel du projet «City Volunteers». © City Volunteers

" Les bénévoles ne sont pas rémunérés non pas parce qu'ils ne valent rien mais parce qu'ils n'ont pas de prix. "

Sherry Anderson, bénévole

L'objectif de «City Volunteers» était d'identifier des moyens innovants de promouvoir le bénévolat dans la région afin de sensibiliser l'opinion aux avantages et à l'importance de ce type de travail. Le projet prévoyait aussi la création d'un réseau local d'organisations bénévoles et d'une solide structure à long terme pour le bénévolat. Ses promoteurs se sont employés à améliorer la législation nationale relative à ce secteur.

Différents aspect du bénévolat ont été pris en compte, notamment la recherche, le développement stratégique, la visibilité, le renforcement des capacités et le soutien pratique pour les organisations encourageant les actions bénévoles. Après une analyse de la situation actuelle, une stratégie transfrontalière commune de développement du bénévolat a été élaborée et mise en œuvre.

Bureaux d'information et bibliothèques

Un réseau de bureaux d'information et de bibliothèques a été mis sur pied pour soutenir les organisations bénévoles, en particulier celles s'adressant aux personnes qui présentent des besoins particuliers. Du matériel de formation a été rassemblé et de jeunes responsables bénévoles ont bénéficié d'une formation qui leur a permis d'acquérir de nouvelles qualifications et compétences. Le projet a aussi débouché sur la création de deux emplois.

De nouvelles formes de bénévolat, comme le bénévolat d'entreprise, ont été développées, mises en œuvre et soutenues grâce aux TIC, notamment par le biais d'un portail web sur le bénévolat. Des événements ont été organisés pour promouvoir le bénévolat, en montrant qu'il contribue à améliorer les aspects sociaux du développement durable et la cohésion sociale.

Le projet a eu un impact équivalent de part et d'autre de la frontière. Les bureaux régionaux, les bibliothèques et le portail web continueront de fonctionner grâce au soutien financier des municipalités, offrant de nouvelles possibilités aux travailleurs bénévoles. Les actions de communication et l'implication des jeunes dans le soutien au bénévolat continueront d'avoir un effet positif dans les régions participantes.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «City Volunteers» a fait l'objet d'un investissement total de 614 696 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 522 492 EUR dans le cadre du programme opérationnel «Slovénie-Croatie au titre de l'IAP» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

26/10/2015

Vidéos