Restauration d’un site antique et développement du tourisme à Plovdiv en Bulgarie

Grâce au projet «Peristera Fortress», les habitants et les touristes ont désormais accès aux sites archéologiques antiques situés le long de la route des Rhodopes occidentales, qui relie la plaine de Thrace occidentale à la région égéenne et à la Macédoine.

Autres outils

 
Avant la rénovation, la forteresse de Peristera, une fortification militaire unique et une église, était inaccessible. © Чигот, sous licence de Creative Commons Avant la rénovation, la forteresse de Peristera, une fortification militaire unique et une église, était inaccessible. © Чигот, sous licence de Creative Commons

L’ancienne fortification militaire et le temple chrétien ont longtemps été considérés comme des ruines romaines, jusqu’à ce que des fouilles y soient menées de 2007 à 2010. Les archéologues découvrirent alors que la forteresse était en fait associée aux tribus slaves qui avaient pénétré la région durant le règne de Tibère II Constantin. L’édifice est composé de trois anneaux de fortification, dont le troisième est toujours en cours d’exploration.

La forteresse livre ses secrets

En fouillant les deux premiers anneaux de fortification, les archéologues ont pu se faire une idée plus précise de la vie telle qu’elle se déroulait au sein de la forteresse, et ont découvert que l’édifice avait fait l’objet de multiples attaques, de deux incendies et de nombreux travaux de réparation. Ils ont mis au jour des urnes funéraires ainsi qu’un sanctuaire. Ces vestiges revêtent un grand intérêt pour les scientifiques, les spécialistes, les touristes locaux et étrangers, les institutions publiques et les étudiants. 

L’objectif du projet consistait à rénover la forteresse de Peristera et d’en faire un site attrayant pour les touristes. Elle a été transformée en un parc culturel et archéologique, au sein duquel a été aménagé un musée en plein air présentant les objets découverts lors des fouilles. Deux entrées ont été construites afin de faciliter l’accès au site et les touristes sont accueillis par un personnel dûment formé.

Valeur historique

Un plan de marketing moderne, qui contraste avec la structure antique des lieux, a été mis en place afin de promouvoir le site et de stimuler le tourisme. La forteresse de Peristera a été inaugurée et ouverte au public en mai 2014 à l’occasion d’un spectacle son et lumière. 

En 2014, le journal Standard a attribué à Peristera le titre de «Deuxième merveille de Bulgarie», contribuant à l’intensification du tourisme dans la région. De manière générale, le projet a dynamisé l’économie et permis de préserver une partie vitale de l’histoire et de la culture bulgares.

Les habitants de la commune de Peshtera ont déjà bénéficié et continueront de bénéficier des retombées économiques du projet. L’intensification de l’activité touristique contribue à la bonne santé des commerces locaux et à la création d’emplois, notamment des guides touristiques, du personnel de maintenance et de services à la clientèle, et divers spécialistes. 

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Peristera Fortress» a fait l’objet d’un investissement total de 1 524 003 EUR, la contribution du Fonds européen de développement régional s’élevant à 179 295 EUR au titre du programme opérationnel «Développement régional» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

28/01/2016