Mégadéveloppement du métro de la capitale

La ligne 2 du métro de Sofia, la capitale de la Bulgarie, sera achevée une fois que les 6,5 kilomètres de section manquants en son centre seront construits: un chantier qui devrait se terminer en 2012. Ce projet a pour but de réduire les temps de parcours dans la capitale et de contribuer à lutter contre les embouteillages sur la route, qui sont de plus en plus importants.

Autres outils

 

Cette nouvelle section vitale comporte sept stations de métro. Elle s’inscrit dans le développement du métro qui comptera à terme plus d’une soixantaine de stations et trois lignes qui se croiseront toutes au centre de la ville.

Tunnel

Le métro de Sofia n’a été mis en service qu’en janvier 1998, alors que ses plans remontent à plusieurs dizaines d’années. Il continue à se développer pour faire face à l’accroissement démographique (la ville compte déjà 1,6 million d’habitants) et à l’augmentation du parc de véhicules automobiles.

Les responsables de l’aménagement urbain avaient initialement prévu dans le plan directeur des transports à l’horizon 2020 des flux de passagers pouvant aller jusqu’à 15 400 personnes par heure et par direction dans les sections entourant la gare centrale entre 8 et 9 heures. Ils ont dû revoir leurs estimations à la hausse, de près d’un tiers, car ils avaient sous-évalué la croissance démographique de Sofia.

Le nouveau projet, cofinancé par l’UE, consiste à construire les 6,5 kilomètres manquants de la ligne 2. Cette section, qui traverse grosso modo la ville du nord-ouest au sud-est, sera totalement souterraine et partira du carrefour Nadejda, passera par la gare centrale et la place Sveta Nedelya et se terminera au niveau du boulevard Cherni Vrah.

Cinq des sept stations sont à construire, les deux autres, qui existent déjà, nécessitent des travaux de finition et le tunnel qui les relie doit être rénové.

Le projet implique également la construction de 4,4 kilomètres de tunnels, d’une ligne à deux voies à écartement standard et d’autres infrastructures. Le matériel roulant ne sera pas financé dans le cadre de ce contrat.

Des trajets rapides et efficients

Une fois le projet terminé, la ligne 2 pourra transporter 24 000 passagers par heure et par direction. Sa capacité est toutefois suffisante pour augmenter ce nombre de 25% à l’avenir, grâce à l’utilisation de rames à cinq voitures au lieu de quatre, comme aujourd’hui.

Ce projet permettra de réduire les temps de parcours et de faciliter les transports intermodaux dans la ville, grâce à de meilleures correspondances avec le réseau ferroviaire, les bus et la nouvelle ligne de métro qui desservira l’aéroport international de Sofia.

La nouvelle ligne créera 1 500 emplois durant la phase de mise en œuvre de 45 mois et quelque 360 emplois lors de la phase d’exploitation.

Date de rédaction

10/05/2010