Relier les citoyens à travers le Danube

Les liaisons de transport entre deux villes situées de part et d'autre du Danube ont été modernisées dans le cadre d'un projet visant à accroître la mobilité et le commerce transfrontaliers et à revitaliser un point de connexion important entre la Roumanie et la Bulgarie.

Autres outils

 
La passerelle piétonnière reliant le parc Kaleto de Svishtov au complexe portuaire est accessible aux personnes à mobilité réduite. La passerelle piétonnière reliant le parc Kaleto de Svishtov au complexe portuaire est accessible aux personnes à mobilité réduite.

" Les infrastructures de transport ont été reconstruites, on a amélioré l'accessibilité pour les personnes handicapées et plusieurs initiatives d'information ont été lancées, la plus attractive étant l'installation de panneaux d'information électroniques. Une stratégie transfrontalière commune en matière de transports a été élaborée. Résultat: les flux de passagers se sont multipliés et la zone portuaire est désormais prisée par la population locale, qui aime s'y promener et s'y divertir. "

Ivan Mitev, gestionnaire de projet, municipalité de Svishtov, Bulgarie

L'accès au transbordeur reliant Svishtov (une ville du Nord de la Bulgarie) à Zimnicea (sur l'autre rive du Danube, en Roumanie) a été amélioré grâce à la réfection des trottoirs et des routes et à la reconstruction d'un passage pour piétons connectant le centre de Svishtov au port.

Une aire de stationnement pouvant accueillir 15 voitures et deux bus a été aménagée dans le port de Svishtov et sept écrans tactiles ont été installés pour mieux informer les voyageurs.

Ce programme de 2,5 millions d'euros, en partie financé par le Fonds européen de développement régional, favorise la circulation des marchandises et des personnes entre les deux villes grâce à l'amélioration des accès, à la réduction des temps de trajet et aux travaux de modernisation qui ont renforcé le pouvoir d'attraction du port.

Un besoin d'action

Avant ce projet, il n'y avait jamais eu de stratégie commune pour résoudre les problèmes de transport dans cette zone transfrontalière. Depuis des décennies, les deux ports sur chaque rive du Danube étaient avant tout des ports industriels parsemés d'entrepôts et d'infrastructures plus adaptées au transport et à la cargaison de marchandises qu'à la circulation des piétons. 

Du coup, la première impression à l'arrivée à Svishtov et à Zimnicea n'était pas très séduisante. L'accès au centre-ville était limité et les éventuels touristes disposaient de peu d'informations. Cette situation freinait aussi le commerce transfrontalier.

L'adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie à l'UE a fourni un premier élan capital en éliminant les obstacles à la libre circulation des personnes et des marchandises dans la région frontalière et en ouvrant la région au commerce et au tourisme. Néanmoins, il était admis que pour exploiter tout le potentiel économique de la région transfrontalière de Svishtov-Zimnicea, il fallait d'abord mettre en place des infrastructures adéquates.

Libérer le potentiel économique

L'achèvement de ce projet marque un pas décisif dans cette direction. La régénération de la zone portuaire facilitera la mobilité transfrontalière et en renforcera l'attrait, ce qui favorisera les interactions entre les entreprises et les partenaires publics des deux côtés du fleuve et permettra au tourisme de prospérer.

Ce projet ouvre aussi la porte à l'instauration d'une politique de transport commune durable à long terme dans la zone de Svishtov - Zimnicea.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Improvement of the cross border mobility in Svishtov - Zimich area through development and reconstruction of main segments of the transport infrastructure» a fait l'objet d'un investissement total de  2 531 423 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 2 138 040 EUR au titre du programme opérationnel «Roumanie-Bulgarie» pour la période de programmation 2007- 2013.

Date de rédaction

27/05/2015