Un plus grand soutien informatique pour le tourisme thermal et la santé en ligne

Le projet «IT Spa Tourism» soutient la santé, le tourisme et la culture dans la région frontalière entre la Grèce et la Bulgarie grâce à la création d'un système informatique intégré pour les services de tourisme thermal et de santé en ligne. Ceci devrait permettre aux municipalités d'exploiter des sources chaudes en tant que centres de tourisme de santé offrant des services complets et de fournir des services de réservation en ligne et d'évaluation par les clients, en vue d'attirer davantage de touristes, y compris de l'étranger.

Autres outils

 

" Ce projet concerne l'installation et l'exploitation de technologies de l'information innovantes en vue d'améliorer le produit touristique qui se base sur les sources chaudes, d'accroître leur avantage concurrentiel vis-à-vis des autres formes de tourisme et de promouvoir les sources chaudes dans les zones frontalières, mais aussi la création de forfaits touristiques communs. Le système de santé en ligne constitue une étape vers la conversion des stations thermales en des centres de santé touristiques capables de fournir des services complets tout au long de l'année. "

Panayiotis Zafeiriou, président de l'Association hellénique des villes et communes des sources et stations thermales curatives

Le développement d'un canal de communication moderne a conduit à la création d'un réseau de stations thermales des deux côtés de la frontière. L'une des particularités du projet est qu'il fournit un système intégré d'information unique doté de fonctions et proposant des services innovants qui s'adressent aux différents groupes cibles, comme les personnes ayant des besoins spécifiques et les personnes âgées. Un portail Internet central héberge du contenu promotionnel et des détails concernant les différentes activités du projet, tandis qu'une plate-forme centrale donnant accès à une gamme de systèmes et de sous-systèmes permet la mise à niveau des services à la clientèle.

Le projet comprend six actions. Le portail Internet interactif héberge des outils de navigation, ainsi que des sous-systèmes pour les services interactifs et la certification des utilisateurs, tandis que le système de tourisme en ligne héberge des sous-systèmes pour la gestion des services touristiques et des stations thermales, les réservations en ligne et la location d'équipements spécifiques.

Informations immédiates pour les visiteurs

Le système d'information immédiate propose aux visiteurs des informations concernant les sources chaudes de la région, tandis que le système de santé en ligne donne accès à une plate-forme centrale associée au domaine de la santé, aux coordonnées des points d'information régionaux sur la santé en ligne, ainsi qu'à un sous-système de gestion de l'appareil de l'utilisateur. Des mesures visant à élaborer et à mettre en œuvre des forfaits touristiques globaux incluent la création d'une carte de résidence commune pour toutes les stations thermales du réseau, ainsi que des actions publicitaires et d'information.

Le projet sensibilise aux questions environnementales, sociales et commerciales liées au tourisme thermal, encourage un accès aux services de santé en ligne et rend le tourisme thermal plus accessible. La demande croissante pour les traitements thermaux a entraîné une augmentation des investissements et l'expansion des stations thermales de la région, multipliant les possibilités de croissance et de création d'emplois et promouvant le tourisme thermal.

Le tourisme thermal est une source importante de revenus pour la Grèce et pour la Bulgarie et a des retombées économiques importantes, comme d'offrir une saison touristique qui dure toute l'année. L'utilisation d'outils informatiques innovants devrait donner un avantage concurrentiel aux stations thermales.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «IT Spa Tourism» a fait l'objet d'un investissement total de 1 578 868 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 1 342 038 EUR au titre du programme opérationnel «Grèce et Bulgarie» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

20/07/2015