Donner une chance réelle dans la vie aux enfants handicapés

Les enfants et les jeunes handicapés vivant dans la ville de Burgas, en Bulgarie, voient croître leurs chances d'améliorer leur vie grâce à un projet de construction de cinq centres résidentiels dernier cri. En plus d'être d'excellents lieux de vie, les nouveaux immeubles offrent tout un éventail de services sociaux et de santé pour favoriser le développement et l'intégration de 70 jeunes présentant différents besoins.

Autres outils

 
Les centres accueillent des enfants et jeunes handicapés dans la ville de Burgas.  © Municipalité de Burgas Les centres accueillent des enfants et jeunes handicapés dans la ville de Burgas. © Municipalité de Burgas

" Ce projet innovant fournit un nouveau service à la communauté, soutenant le processus de "désinstitutionalisation" et réintégration des enfants défavorisés. Le projet élargit le champ d'application et améliore la qualité des services sociaux pour les groupes vulnérables. Il apporte une valeur ajoutée fondamentale dans la mise en œuvre des objectifs généraux de la politique de cohésion, qui consistent à réduire les déséquilibres économiques, sociaux et territoriaux et à améliorer le niveau de vie des citoyens dans les États membres et régions de l’UE. "

Dimitar Nikolov, maire de Burgas

Les centres, construits dans différents quartiers de Burgas, accueillent chacun 14 enfants qui bénéficient de l'assistance d'un personnel spécialement formé. Leur conception moderne accorde une attention particulière aux besoins des jeunes ayant été précédemment pris en charge par des maisons de soins. L'objectif était de mettre en place un environnement capable de se substituer à celui d'un foyer familial.

Des installations spécialisées

Chaque centre fournit une chambre à coucher aux enfants (pour une ou deux personnes), facilement modulable pour répondre aux besoins des différentes catégories d'âge, allant des bébés aux adolescents. Les salles de bains sont totalement équipées de mobilier et d'accessoires spécialisés comprenant des monte-escaliers, des fauteuils roulants et des revêtements tactiles.

Les cuisines et salles à manger des centres ont été conçues pour permettre aux enfants de participer à la cuisine et à la préparation des repas. En outre, des «espaces de jeux» calmes fournissent plus d'espace aux résidents pour se détendre et prendre part à des activités de travail en groupe. Une attention équivalente a été accordée à l'espace extérieur, les cours intérieures offrant différentes aires de jeu et de divertissement et des séances d'aromathérapie et de thérapie physique.

Un soutien moderne et innovant

En plus d'améliorer la capacité de la région à s'occuper des jeunes handicapés, le projet vise à fournir des mesures d'assistance modernes, innovantes et conçues selon les meilleures pratiques. L'objectif clé est de réunir les conditions et l'environnement adéquats pour que les résidents puissent progresser dans leur développement physique et intellectuel. Le projet, qui a bénéficié de plus de 1,4 millions d'euros du FSE, encourage fortement les parents à participer au développement de leurs enfants.

L'objectif est de renforcer l'autonomie des résidents et de garantir qu'ils puissent entrer dans l'âge adulte en toute confiance et s'épanouir. Sortir les enfants des établissements de soins plus traditionnels contribue également à éviter leur isolement social en les rapprochant des communautés locales dans lesquelles ils sont désormais intégrés. C'est pourquoi les centres ont été construits dans des zones résidentielles densément peuplées, afin d'encourager l'interaction entre les utilisateurs des services et la population locale.

La mise en place de partenariats en vue de fournir des services aux jeunes résidents a été un élément central de la réussite du projet. À cette fin, la municipalité de Burgas a tissé d'excellentes relations de travail avec des ONG et des organismes professionnels fournissant des services sociaux aux personnes défavorisées.

Le projet, qui a créé 104 emplois temporaires et 62 emplois permanents, sera soutenu à l'avenir par des financements publics. De manière plus générale, le projet marque le début d'un processus de désinstitutionalisation des soins pour les jeunes handicapés dans la région.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Burgas’ Family-type Centres» a fait l'objet d'un investissement total de 1 702 321 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional de l'UE s'élève à 1 446 973 EUR au titre du programme opérationnel «Développement régional» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

12/10/2015