Une porte d'entrée internationale ultramoderne pour la Bulgarie

Depuis l'achèvement en 2006 du nouveau terminal passagers et des infrastructures connexes, l'aéroport  de Sofia peut désormais rivaliser avec tout autre aéroport européen. De plus, une nouvelle piste a été construite pour accroître la capacité globale de l'aéroport.

Autres outils

 
Les passagers aériens circulent plus aisément dans l'aéroport de Sofia Les passagers aériens circulent plus aisément dans l'aéroport de Sofia

«Les activités sont en plein essor dans notre aéroport modernisé. Sans aucun doute, cela s'explique en grande partie par notre splendide nouveau terminal et les autres installations pour passagers qui ont été achevées récemment.»
Plamen Stanchev, directeur exécutif de l'aéroport de Sofia

Planifiés de longue date, les travaux de modernisation et d'agrandissement de l'aéroport ont répondu à la forte croissance du trafic aérien en Bulgarie et contribué à la préparation du pays en vue de l'adhésion à l'UE. Par ailleurs, l'aéroport de Sofia répond maintenant aux normes de sécurité et de sûreté définies par l'Organisation de l'aviation civile internationale.

Un nouveau terminal

L'aéroport de Sofia a été construit dans les années 1940 à quelque dix kilomètres du centre-ville. Malgré plusieurs agrandissements réalisés dans les décennies suivantes, il lui était devenu difficile d'assumer l'accroissement du trafic aérien et du nombre de passagers.

Le projet de nouveau terminal a été lancé dans les années 1990, avant même que la Bulgarie n'ait été prise en considération pour une adhésion éventuelle à l'UE. En décembre 2003, un contrat a été conclu pour un projet dont l'ambition était de faire de l'aéroport de Sofia une infrastructure digne du XXIe siècle.

Le nouveau terminal passagers et les installations connexes (aires de manœuvre pour le stationnement des avions, voies de circulation et parking à automobiles) ont été financés à hauteur de 37 % par le Fonds de cohésion, le reste ayant été pris en charge par la Banque européenne d'investissement et par des fonds nationaux bulgares. La nouvelle piste parallèle, qui ne faisait pas partie du projet du Fonds de cohésion, a bénéficié d'un cofinancement alloué par le Kuwait Fund.

Les travaux de construction ont commencé en janvier 2004. La nouvelle piste et plusieurs voies de circulation ont été achevées vers le milieu d'année 2006, et le terminal 2 a été inauguré le 27 décembre de la même année. De plus, des travaux d'agrandissement prévus jusqu'en 2008 ont été de pair avec l'achèvement de l'aménagement paysager du site de l'aéroport.

C'est l'entreprise autrichienne Strabag International GmbH qui a construit le terminal. La conception et la supervision des travaux d'ingénierie ont été confiés à la Netherlands Airport Company (NACO).

Des possibilités d'extension

Le nouvel aéroport ultramoderne de Sofia est l'un des premiers projets approuvés en octobre 2000 par la Commission européenne en vue d'une aide au titre du Fonds de cohésion. L'inauguration des installations modernisées, en décembre 2006, a également marqué l'achèvement du premier projet de grande envergure soutenu par ce fonds.

Le nouveau terminal peut accueillir 2,6 millions de passagers par an, 20 vols par heure et 26 000 tonnes de fret par an. En 2008, les deux terminaux de l'aéroport ont accueilli plus de 3,2 millions de passagers, soit une augmentation d'un tiers en deux ans. L'adhésion de la Bulgarie à l'UE en 2007 devrait renforcer encore cette augmentation du trafic avec la croissance du commerce et du tourisme, synonyme de bénéfices économiques pour Sofia et le pays tout entier.

Date de rédaction

17/12/2009