CSIAR: un accueil familial pour lutter contre l’exclusion sociale des enfants handicapés

Au travers d’infrastructures innovantes, le projet « CSIAR – Complexe Innovant d’Alternatives Résidentielles » favorise une meilleure intégration sociale des enfants et adolescents atteints de handicaps mentaux ou physiques, en leur offrant un cadre de vie adapté et agréable, visant à se rapprocher au plus près d’un environnement familial. 

Autres outils

 
La Maison protégée © L.F. Petrova La Maison protégée © L.F. Petrova

" Les centres d’hébergement de type familial et la Maison protégée apportent un changement radical dans les services sociaux pour des enfants et adolescents atteints de handicaps mentaux ou physiques. Les deux types de services résidentiels sont une expression d'empathie et de respect de la dignité de chaque personne, indépendamment de l'origine ethnique, le sexe, le handicap, l'âge, le statut social. "

Rozalina Georgieva, chef de projet

Sur le territoire de la municipalité de Vratsa, dans la région Nord-Ouest de la Bulgarie, le projet CSIAR a permis la construction de trois centres d’hébergement de type familial et d’une Maison protégée, pouvant accueillir jusqu’à 50 résidents au total. 39 nouveaux emplois permanents ont été créés dans le cadre de ce projet, contribuant ainsi au développement local d’une des régions les plus sous-développées d’Europe.

Des infrastructures pensées pour le bien-être et le bon développement des enfants

Depuis le choix des terrains (situés dans les quartiers les plus densément peuplés de la ville) jusqu’à la conception des bâtiments et l’aménagement des lieux, il a été veillé à ce que ces nouvelles infrastructures d’accueil favorisent l’inclusion sociale des enfants handicapés et leur participation à la vie publique, assurent leur sécurité, et facilitent leur accès à l’éducation et à des soins et services sociaux spécialisés et adaptés à leurs besoins spécifiques ; le tout dans un cadre de vie harmonieux, familial et favorisant leur sortie de l’isolement social.

Un projet novateur et stratégique

L’aspect novateur du projet réside dans sa volonté d’intégrer services sociaux, éducatifs, sanitaires, etc., selon une approche holistique de l’accompagnement des enfants et adolescents handicapés, qui figurent parmi les catégories de population les plus vulnérables. Ce changement radical de modèle d’accueil et de soins permet aussi de lutter contre les stigmatisations dont sont souvent victimes ces enfants.

Enfin, ce projet s’inscrit aussi dans un cadre stratégique global : il répond aux objectifs fondamentaux de la Convention des Nations unies sur les droits de l’Enfant, ainsi qu’aux objectifs des stratégies nationales pour l’enfance développées par la Bulgarie, et aux objectifs de la stratégie municipale de Vratsa concernant l’organisation des services sociaux. Enfin, le projet répond aussi aux objectifs fixés par la Stratégie Europe 2020 en matière d’emploi (avec la création d’emplois permanents dans une région sous-développée), ainsi qu’en matière d’intégration des personnes à risque d’exclusion sociale (grâce à son approche novatrice pour l’accompagnement des enfants handicapés).

Investissement total et financement de l’UE

Le projet « CSIAR – Complexe Innovant d’Alternatives Résidentielles » a fait l’objet d’un investissement total de 1 289 791 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 1 038 916 EUR, au titre du programme opérationnel « Développement régional » pour la période de programmation 2007-2013. La pérennité financière du projet devrait à l’avenir être assurée par l’État bulgare. Un financement municipal est aussi envisagé, dans le cas où un soutien de l’État venait à faire défaut.

Date de rédaction

28/01/2016