L’innovation technologique prend son envol en province hennuyère

Le processus de reconversion industrielle a été renforcé en province du Hainaut, au sud de la Belgique, grâce au centre CeRDT créé en juillet 2001 pour la promotion de R&D et de la technologie. Dans des secteurs aussi variés que les produits chimiques, l’alimentation, la métallurgie ou la fabrication d’équipements informatiques et électriques, ce centre a aidé les petites entreprises à exploiter le potentiel de l’innovation technologique.

Autres outils

 

«Il existe de nombreux problèmes au sujet desquels personne ne peut nous conseiller. Je pense principalement à la détermination de structure d’un projet novateur. Le CeRDT vient combler ce fossé. La qualité de l’assistance et de la formation qu’il propose n’a pas son pareil.»
François Guillotin, NCA technologies

Sensibiliser les petites entreprises aux avantages de la R&D et les aider à les mettre en application en facilitant la coopération avec les universités et les centres de recherche étaient les deux principaux objectifs sous-tendant le travail du CeRDT. Plus de 1 000 entreprises ont bénéficié des services proposés et plus de 60 partenariats ont été créés avec des instituts de recherche.

Innovation et amélioration

L’innovation au sein des petites entreprises est une priorité pour la Région wallonne depuis le début des années 1990, lorsque la région était fortement à la traîne en matière d’innovation technologique et d’esprit d’entreprise innovateur. Le CeRDT a répondu à cette priorité en rassemblant tous les principaux acteurs du développement économique de la région: l’Union wallonne des entreprises (UWE), la Chambre du commerce du Hainaut, des associations communales et des agents de recherche publique.

Une équipe multidisciplinaire de 12 personnes, comprenant un conseiller juridique, un spécialiste des communications et plusieurs ingénieurs, a coordonné les activités du projet. Elles consistaient notamment à organiser des réunions entre des sociétés et le CeRDT en vue de favoriser l’innovation technologique et d’encourager les sociétés à investir davantage dans la R&D, ainsi qu’à mettre en évidence les avantages d’une collaboration avec des instituts de recherche et à prendre les premières mesures menant à l’établissement de ce type de partenariat.

Après une année d’activités, le CeRDT a revu son approche, ayant constaté qu’il était possible d’améliorer l’efficacité de ses méthodes. Une série d’outils visant à soutenir les sociétés dans leur approche de l’innovation technologique furent mis à disposition, donnant ainsi une plus-value à ces dernières.

Au-delà des espérances

Le CeRDT s’est forgé une réputation en tant qu’acteur clé dans la fourniture de services de conseil aux petites entreprises et dans la supervision des projets d’innovation technologique. Sa capacité à s’adapter et à modifier son approche tout en conservant des activités de sensibilisation et de promotion a contribué à garantir la popularité de l’entreprise.

Les objectifs visés par le CeRDT ont été dépassés dans plusieurs domaines: le centre a rencontré 1 710 sociétés (son objectif était de 450), a apporté son soutien à 1 014 sociétés (son objectif était de 600), a organisé 91 événements (son objectif était de 56) et a créé 11 clusters technologiques (son objectif était de 8).

En général, le CeRDT a assuré la promotion de l’expertise technologique des instituts de recherche au sein des entreprises, modifiant ainsi l’image de la région et démontrant que même les plus petites sociétés peuvent accéder à la R&D. Il a modifié l’attitude des sociétés envers l’innovation et a encouragé l’investissement dans les activités liées à la R&D. Les sociétés de la région ressentent la différence, car elles profitent des avantages d’une offre plus concurrentielle.

Date de rédaction

06/01/2010