Des navires mettent le cap sur un transport de fret plus respectueux de l'environnement

RegioStars 2009 FinalistDélester du fret routier en faveur du transport maritime pour réduire la consommation d'énergie, les émissions de carbone et la pollution est le concept de base du projet « Corridor maritime du Nord » (Northern Maritime Corridor, NMC). Couvrant vingt régions du littoral de la mer du Nord et de la périphérie nord de l'Europe, ce projet transnational a permis d'améliorer les services de transport maritime à courte distance et de rendre ces régions plus accessibles.

Autres outils

 
Le transport maritime, une méthode écologique pour déplacer des cargaisons en Europe septentrionale Le transport maritime, une méthode écologique pour déplacer des cargaisons en Europe septentrionale

«Selon nos prévisions, la partie nord de la Norvège et le nord-ouest de la Russie pourront devenir des zones alternative pour de nouveaux systèmes d'organisation du trafic. Nous menons déjà des travaux dans ce sens.»
Kirsten Ullbaek Selvig, Service norvégien des affaires côtières

Grâce à une coopération de niveau intrarégional entre les secteurs privé et public, ce projet transforme réellement le Corridor maritime du nord en une «autoroute de la mer». Son succès est tel que son réseau a été étendu à la région de la mer de Barents, permettant d'améliorer les services entre le continent européen et le nord-ouest de la Russie et d'offrir une alternative à Saint-Pétersbourg.

Délester les routes européennes d'une partie de leur fret

Le Corridor maritime du nord a créé et encouragé l'adoption d'une sphère de travail en réseau entre des entreprises clés et les gouvernements concernés. Les divers volets de cette coopération sont notamment la promotion et la création d'initiatives de transport maritime à courte distance (une quinzaine au total), l'amélioration de la sécurité maritime par des stratégies de gestion des risques et le renforcement des liens existant entre l'Europe et la Russie.

Le transport maritime à courte distance est un mode de transport hautement efficace du point de vue de la performance environnementale et de l'efficacité énergétique. Il offre un énorme potentiel pour la résolution des problèmes de congestion routière. Un navire de fret effectuant la traversée entre le port norvégien de Bergen et les Pays-Bas peut délester la route de pas moins de 250 remorques de camion.
À la suite de la conférence de Kirkenes portant sur le Corridor maritime du nord, plusieurs comités permanents ont été mis en place entre la Norvège et la Russie afin d'améliorer la sécurité maritime dans la région, d'identifier les lacunes, d'élaborer des approches conjointes pour combler ces dernières, et d'émettre des recommandations en matière de stratégies de gestion des risques.

Une coopération plus étroite

La coopération mise en place entre les compagnies maritimes, les transitaires et les ports d'Europe continentale et du Royaume-Uni, d'une part, et du nord de la Norvège et de la Russie, d'autre part, crée une situation mutuellement bénéfique qui encourage une forte augmentation de fréquence du transport maritime. Les compagnies maritimes européennes qui travaillent avec le port de Mourmansk font déjà l'objet de toutes les attentions car elles ont acquis une expérience précieuse en transportant du fret à destination et en provenance du nord de la Russie.

En termes d'innovation, le projet « Corridor maritime du nord » a mis au point des modèles de principe ainsi que des outils pratiques de TIC applicables au secteur du transport intermodal. En particulier, il a introduit l'emploi de l'identification par radiofréquence pour suivre le fret à la trace. Le caractère innovant du projet s'est manifesté d'autres manières encore. Le projet « Corridor maritime du nord » a été mené conjointement à des projets parallèles Interreg concernant la mer du Nord et la périphérie nord de l'Europe. Il a bénéficié de l'appui de partenaires dans plus de vingt régions de neuf pays, y compris la Russie. Beaucoup de régions ont établi des groupements maritimes réunissant pas moins de dix à vingt partenaires.

Le projet  « Corridor maritime du nord » a produit un impact considérable sur l'extension des services maritimes dans la région de la mer du Nord. Le résultat le plus important qui a été obtenu est l'approbation par la Commission européenne de l'extension de la carte des autoroutes de la mer jusqu'à la région de la mer de Barents.


Date de rédaction

17/12/2009