SAFE-ICE: promouvoir et cartographier les initiatives en faveur d'une économie sobre en carbone

Le cluster SAFE-ICE a effectué la synthèse des résultats et conclusions de 10 projets Interreg axés sur la transition vers une économie sobre en carbone. Ce projet, qui incluait des acteurs des secteurs public et privé, a mis en évidence les meilleures pratiques en matière de recherche, d'innovation et de soutien aux entreprises. 

Autres outils

 
en 17 mois à peine, deux nouveaux outils, sept publications, douze études de cas et un site Internet ont été produits par le cluster SAFE-ICE dans le cadre de ce projet à vocation européenne .  © Région Nord-Pas-de-Calais en 17 mois à peine, deux nouveaux outils, sept publications, douze études de cas et un site Internet ont été produits par le cluster SAFE-ICE dans le cadre de ce projet à vocation européenne . © Région Nord-Pas-de-Calais

" Le cluster SAFE-ICE a démontré que 20 partenaires issus de quatre pays européens et parlant des langues différentes pouvaient unir leurs forces et affronter ensemble le problème commun du passage à une économie sobre en carbone. "

Déclaration commune de SAFE-ICE

Mené dans le cadre du programme Interreg IV A des deux mers, SAFE-ICE a étudié les régions côtières de pas moins de quatre États membres de l'UE: le Royaume-Uni, la France, la Belgique et les Pays-Bas. Le cluster réunissait 10 partenaires officiels et 10 partenaires associés issus du monde des affaires, du milieu politique, de la recherche et de la société civile (structure à quatre hélices). Le but ultime était la mise en œuvre des objectifs du programme européen Horizon 2020. 

Deux phases d'exécution

Ce projet, essentiellement axé sur les entreprises et les PME, a été divisé en deux phases. La phase 1 visait à consolider les conclusions des différents projets. À cet effet, des groupes de travail composés d'experts ont recherché les opportunités, les lacunes et les obstacles dans quatre domaines clés: 1) les entreprises individuelles et le bâtiment; 2) les relations interentreprises; 3) le développement et la gestion d'un parc industriel; 4) les conditions politiques et commerciales (groupe de travail général). 

La phase 2 a été divisée en plusieurs modules de travail portant sur cinq domaines essentiels pour le développement futur. Ces modules devaient également permettre d'identifier comment instaurer une économie sobre en carbone en dépit des politiques défavorables et des mesures d'austérité prises en réponse à la crise financière. Ces domaines étaient les suivants: 1) plans de gestion durable des parcs industriels; 2) systèmes de chauffage communautaires et cartes thermiques; 3) marchés publics et demande de biens et services sobres en carbone; 4) utilisation rationnelle des ressources: des instruments de changement efficaces dans les entreprises; 5) voies de commercialisation et instauration d'une économie sobre en carbone.

Des résultats complets pour un développement continu

De façon générale, ces activités ont permis au cluster de tirer parti de l'expertise et de l'expérience mises en œuvre dans le cadre de ces projets en dressant un vaste inventaire des meilleures pratiques et en générant des actions et des synergies ayant un impact positif sur la mobilisation d'investissements en faveur de l'efficacité énergétique. Il a été constaté que si les exemples à suivre sont nombreux, il est nécessaire de les diffuser davantage et d'enrichir les différentes politiques en intensifiant l'innovation, la recherche et le soutien aux entreprises. Ce projet de cluster a considérablement renforcé la coopération entre les acteurs publics et privés dans la région des deux mers. 


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «SAFE-ICE» a fait l'objet d'un investissement total de 616 989 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 616 989 EUR au titre du programme opérationnel «Interreg IVA des deux mers» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

29/01/2016