Profiter des retombées de la promotion des quartiers à Bruxelles

Une initiative intéressante restaure l'image des zones les plus démunies de la capitale de l'Europe. Sous la houlette d'une équipe réunissant plusieurs partenaires, le projet «Marketing urbain» souligne l'attrait et le caractère durable des initiatives pour les habitants, les visiteurs et les investisseurs.

Autres outils

 
Exposition «Foto Kanal – Icons» dans la zone du canal de Bruxelles. © ADT-ATO Exposition «Foto Kanal – Icons» dans la zone du canal de Bruxelles. © ADT-ATO

" Notre projet a familiarisé les gens aux atouts, au potentiel et aux perspectives de la zone du canal de Bruxelles et des quartiers environnants, résolument tournés vers l'avenir. "

Alfredo Corbalan, coordinateur du projet «Marketing urbain»

Lancé en 2008, ce projet concerne le territoire du canal de Bruxelles et les quartiers du centre-ville. Il réunit 19 partenaires du développement régional issus du secteur public, en coopération avec des entreprises privées et des associations locales. Il est coordonné par ADT-ATO, l'agence de développement urbain de la région de Bruxelles-Capitale.

La première étape consistait à étudier l'identité de cette zone historiquement pauvre. Cela a abouti à une stratégie d'images et de communication vantant les nombreux aspects positifs des canaux et du centre-ville sans toutefois en ignorer les difficultés.

Un engagement vis-à-vis de l'ensemble de la population

Cette stratégie met en lumière les progrès constatés au niveau local dans tous les domaines, depuis le logement jusqu'à la création d'emploi. Elle est centrée sur 34 projets de régénération urbaine soutenus par l'UE et la région de Bruxelles-Capitale. Elle souligne aussi le potentiel de croissance et d'innovation d'une population jeune, dynamique et multiculturelle.

«Dès le début, nous avons bénéficié d'un fort engagement de la population locale», se réjouit Alfredo Corbalan, coordinateur de «Marketing urbain». Il évoque les nombreux ateliers, organisés notamment dans les parcs de quartier, auxquels a participé tout le voisinage. Des artistes professionnels ont aussi produit des œuvres illustrant les espoirs et les rêves des adolescents ou des citoyens qui n'ont pas les compétences suffisantes pour les exprimer eux-mêmes de façon structurée.

Encourager l'investissement

Parmi les initiatives intéressantes, citons le lancement de Bru+, un site web et bulletin d'information sur les personnalités locales, ainsi que de nouveaux projets de développement et des opportunités d'investissements dans les environs du canal. Pour promouvoir la zone, le projet a aussi lancé une campagne d'affichage dans toute la ville et publié une élégante brochure et une vidéo s'adressant aux investisseurs belges et étrangers. Il a aussi soutenu deux expositions photographiques locales en extérieur et un livre retraçant le langage et l'iconographie de la jeunesse locale.

En avril 2014, ADT-ATO a organisé la conférence des «Canal Days 2014». Cet événement a réuni 400 personnalités politiques et experts régionaux, nationaux et européens en vue d'évaluer les changements, les atouts et les projets en cours dans cette partie de Bruxelles.

Le projet «Marketing urbain» a créé l'équivalent de quatre emplois à plein temps, dont deux destinés à des femmes.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Marketing Urbain» a fait l'objet d’un investissement total de 3 166 955 EUR dont le Fonds européen de développement régional contribue du programme opérationnel «Bruxelles-Capitale» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

03/06/2015