Un bâtiment industriel est converti pour faire face à la pénurie de crèches

Une nouvelle structure de garderie pour enfants en bas âge a été inaugurée à Bruxelles suite à la rénovation d'un entrepôt désaffecté. Située dans la commune de Saint-Gilles et offrant plus de 24 places, cette crèche est une véritable aubaine pour les habitants, dont beaucoup sont des parents isolés en formation ou travaillant à temps partiel.

Autres outils

 
Crèche Lily, Bruxelles. © Service public régional de Bruxelles/Unité FEDER Crèche Lily, Bruxelles. © Service public régional de Bruxelles/Unité FEDER

" La crèche Lily contribue à faire face à la pénurie de places dans les structures pour enfants en bas âge à Saint-Gilles. Grâce à la collaboration avec le CPAS (centre de services sociaux publics), cette structure forme des collaborateurs et accueille des enfants issus de tous milieux, favorisant ainsi la diversité sociale et culturelle. "

Yasmina Nekhoul, conseillère municipale pour la petite enfance et la santé, Saint-Gilles, Bruxelles

La crèche Lily a ouvert en juin 2012 et accueille les enfants âgés de trois mois à trois ans. Comme nombre de garderies à Saint-Gilles, elle permet aux parents d'y laisser leurs enfants uniquement pendant quelques heures s'ils le souhaitent. Un système qui s'avère idéal dans cette commune où beaucoup sont des parents isolés travaillant à temps partiel ou à la recherche d'un emploi, ou en formation.

Le projet s'inscrit dans une série d'initiatives prises dans cette commune pour permettre à un maximum de personnes à accéder au marché de l'emploi, à un nouveau centre de formation local ou au Guichet d'Économie Locale de Saint-Gilles. Le guichet en question est basé dans la même rue que la crèche Lily et son objectif est de stimuler les zones défavorisées sur le plan social et économique, par exemple en aidant les entrepreneurs potentiels à élaborer leur plan commercial, les financements et la formation.

Encourager l’innovation sociale et promouvoir l'emploi

Rénové de fond en comble, l'ancien entrepôt est aujourd'hui un bâtiment peu énergivore qui contribue à réduire les factures d'électricité et de chauffage. Deux sections du centre sont réservées à l'accueil des enfants. A cela s'ajoutent des locaux techniques, des toilettes, une cuisine et des locaux de stockage et du personnel.

La crèche forme en permanence quatre personnes au travail avec les enfants. L'objectif est de stimuler l'économie locale et l'innovation sociale, avec le soutien du CPAS local (le centre de services sociaux publics). Fin 2013, la crèche Lily avait créé directement cinq emplois assimilables à des temps pleins et quatre emplois supplémentaires de manière indirecte. La plupart ont été assumés par des femmes.

La commune de Saint-Gilles a collaboré avec une organisation qui s'est engagée à réserver un tiers des places en crèche aux familles à la recherche d'un emploi ou d'une formation, aussi ces familles bénéficient-elles d'une réduction de leurs frais de scolarité. Huit places ont été attribuées aux enfants de parents recevant une aide financière du CPAS, ou suivant une formation d'insertion sociale ou professionnelle à Bruxelles.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Crèche Lily» a fait l'objet d'un investissement total de 1 039 376 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 611 111 EUR au titre du programme opérationnel «Bruxelles-Capitale» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

27/03/2015