Création du réseau CASA pour le développement de solutions destinées à l’assistance à l’autonomie

Le réseau CASA («Consortium for Assistive Solutions Adoption», consortium pour l'adoption de solutions d'assistance) a réuni 13 régions pour la recherche de solutions communes et le partage de bonnes pratiques et politiques d'assistance à l'autonomie.

Autres outils

 
Nouvelles technologies pour alléger le fardeau des systèmes de santé surchargés. Nouvelles technologies pour alléger le fardeau des systèmes de santé surchargés.

" La coopération est essentielle. Si vous voulez vous améliorer progressivement: soyez compétitif. Mais si vous voulez vous améliorer rapidement: soyez coopératif "

Fabian Dominguez, gouvernement flamand

Le vieillissement des populations, notamment celles souffrant de maladies chroniques, exerce une pression croissante sur les systèmes de santé et de sécurité sociale. En moyenne, les maladies chroniques sont désormais la cause de deux tiers des frais liés aux soins de santé dans les pays développés, même si 80 % de ces maladies sont évitables.

Les systèmes de soins de santé personnalisés offrant une assistance à domicile et à l'extérieur constituent la voie à suivre, et le projet CASA a mis une plateforme à la disposition de 14 partenaires issus de neufs pays pour permettre leur coopération dans le domaine de l'assistance à l'autonomie à domicile. Ensemble, ils ont développé une approche plus structurée visant à accélérer l'assimilation et le lancement de nouvelles technologies tout en passant en revue les politiques relatives aux soins de santé.

Développement de nouvelles technologies

«Les partenariats, le partage de connaissances, la mise en réseau et les analyses comparatives constituent des instruments idéaux pour relever ensemble les défis de l'évolution démographique», explique Fabian Dominguez, membre du département du gouvernement flamand en charge du bien-être, de la santé publique et des familles, qui a dirigé ce projet. L’accent mis sur le développement de nouvelles technologies permettra non seulement d'améliorer les soins de santé, mais aussi de diminuer les contraintes économiques du vieillissement des populations.

Les partenaires du projet CASA ont organisé plusieurs visites d'étude, conférences et séminaires pour le partage et la démonstration de bonnes pratiques au sein du partenariat. De nombreux experts venant de toute l'Europe ont participé à ces événements, créant ainsi un cadre pour la poursuite et l'approfondissement de la coopération.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Consortium for Assistive Solutions Adaptation» (CASA) a fait l'objet d’un investissement total de 2 635 999,32 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 2 002 154,39 EUR au titre du programme opérationnel «Interreg IVC» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

19/12/2014