«Brussels Greenfields» contribue à financer le nettoyage chimique pour les entreprises qui s'établissent sur des sites pollués

La Région de Bruxelles-Capitale encourage les entreprises à s'établir sur des sites jusque là non viables et pollués dans la zone du Canal, en finançant jusqu'à 75 % du coût de la dépollution et en fournissant des services de conseil d'entreprise tels que des orientations sur la planification financière et les formalités administratives.

Autres outils

 
Carte indiquant les parcelles contaminées autour de la zone du Canal.  © IBGE Carte indiquant les parcelles contaminées autour de la zone du Canal. © IBGE

" Avec Brussels Greenfields, les friches industrielles disparaissent pour céder la place à des projets durables afin de répondre aux défis de la région. "

Saïd El Fadili, gestionnaire du projet

Le programme «Brussels Greenfields» a choisi 12 projets qui recevront au total 4,6 millions d'euros et créeront 2 200 emplois. Cela comporte la dépollution de 174 000 m2 de terrains dans la «Zone d'intervention prioritaire» de Bruxelles, comprenant des zones dans la partie Nord et la partie Est du centre de Bruxelles et dans les quartiers voisins qui longent le canal de Bruxelles, qui ont été désignés pour une opération de rénovation urbaine par le gouvernement régional.

Une seconde chance pour les zones polluées

Une série de terrains vagues le long du Canal est lourdement contaminée par les déchets industriels, les responsables ont soit disparu, soit fait faillite, ou ne sont pas en mesure d'entreprendre des opérations de nettoyage. C'est pourquoi ces sites avaient été bloqués et étaient restés inutilisés et improductifs pendant plusieurs années.

L'Institut de gestion environnementale de Bruxelles est intervenu à travers son programme «Brussels Greenfields» pour soutenir les entreprises souhaitant dépolluer et rétablir ces sites en vue de réhabiliter la zone pour stimuler l'activité économique et la création d'emplois. Les entreprises sélectionnées obtiendront non seulement des subventions pour contribuer à financer la dépollution, mais elles bénéficieront également d'une aide dans leurs relations avec les multiples organismes et services qui réglementent ou facilitent la procédure de création d'une entreprise.

Des emplois verts

Les 12 gagnants incluent une série prometteuse de projets respectueux de l'environnement et d'initiatives d'économie sociale qui associent des activités durables au souci du renouvellement économique et social. Ainsi, le centre de recyclage «Ecopôle» contribuera non seulement à réduire les déchets mais comportera également des rénovations de bâtiments respectueuses de l'environnement et des stratégies d'insertion professionnelle favorisant l'inclusion sociale. Parmi les autres projets figurent un nouveau complexe résidentiel et hôtelier près de la station ferroviaire de la Gare de Midi, un centre d'affaires pour les PME, un entrepôt et une installation d'entreposage frigorifique pour les épiceries et un jardin biologique urbain avec des parcelles pour les amateurs et les petits exploitants commerciaux.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Brussels Greenfields» a fait l'objet d'un investissement total de 4 621 131 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 2 310 565 EUR au titre du programme opérationnel «Bruxelles-Capitale» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

08/07/2015