«BRUSOC Objectif 2013»: un soutien aux entreprises pour une économie sociale forte à Bruxelles

En proposant des microcrédits, du capital d’amorçage et des services de conseils aux petites entreprises qui viennent de se lancer, BRUSOC investit dans le développement économique de la région bruxelloise.

Autres outils

 
Le projet «Récomfort +» mené par Victoria Diyakova n’est qu’une des 250 initiatives couronnées de succès que soutient BRUSOC. © SRIB Le projet «Récomfort +» mené par Victoria Diyakova n’est qu’une des 250 initiatives couronnées de succès que soutient BRUSOC. © SRIB

" BRUSOC a fait un usage judicieux des Fonds européens et des financements publics et les grands gagnants de ce partenariat sont à la fois les Bruxellois, qui profitent d’une meilleure qualité de vie, et les nombreux quartiers dont la situation économique est en train de se redresser. "

Serge Vilain, président de la Société régionale d’investissement de Bruxelles et gestionnaire de projet chez BRUSOC

Les aides apportées par BRUSOC sous forme de capital d’amorçage et de petits prêts ont jusqu’à présent permis à 599 personnes impliquées dans 248 projets différents de monter et développer une activité commerciale à Bruxelles. Sous l’impulsion de ces consultants, gérants de boutiques et dirigeants de petites entreprises fraîchement installés à leur compte, la région de Bruxelles-Capitale, qui a longtemps affiché un taux de chômage élevé et a particulièrement souffert de la crise financière de 2007, renoue avec l’optimisme et la confiance.

Les quartiers désignés par le gouvernement bruxellois comme des «zones d’intervention prioritaires» sont situés dans le nord et l’est de la capitale ainsi que dans la périphérie toute proche, le long du canal de Bruxelles. Les autorités régionales, avec le soutien du FEDER, misent sur la création d’emplois locaux et pérennes pour redynamiser ces quartiers et y attirer des investisseurs.

BRUSOC intervient en mettant à disposition de ceux qui n’ont pas pu avoir accès à un prêt bancaire ou à d’autres instruments de financement les capitaux nécessaires au démarrage de leur activité. Cela dit, cette aide au développement régional ne se réduit pas à un simple coup de pouce financier: en effet, les entrepreneurs bénéficient de conseils individuels pour mieux appréhender les démarches administratives inhérentes à la création de leur entreprise ou de leur coopérative, préparer leur plan d’activités et prendre conscience des échéances à respecter, de leurs obligations fiscales et légales.

Investir dans la croissance locale

Les personnes qui aspirent à créer leur propre entreprise, à en racheter une ou à contribuer au développement d’entreprises existantes peuvent solliciter BRUSOC en vue d’obtenir un financement compris entre 1 250 EUR et 95 000 EUR sous forme de capital d’amorçage ou de prêt. Lorsqu’ils ont été interrogés sur leur expérience, les bénéficiaires du projet ont fait part de leur enthousiasme et de leur reconnaissance vis-à-vis de l’équipe d’analystes et de conseillers qui les a accompagnés.

Parmi les belles aventures les plus récentes, citons «Réconfort+», une coopérative qui s’est lancée dans l’éco-rénovation et affiche un parcours sans faute: des techniques de rénovation et de reconstruction respectueuses de l’environnement, axées sur les technologies «vertes» les plus modernes, le recrutement et la formation de personnel qui a été confronté aux conséquences de plus en plus sombres du chômage de longue durée, et une structure de coopérative qui insuffle aux travailleurs une certaine autonomie puisque ceux-ci peuvent décider d’acquérir des parts de l’entreprise et récolter ainsi les fruits de leur travail. Une autre entreprise, «Haricot Magique», est quant à elle à l’origine du premier «Café Poussette» de Belgique, un espace gourmand pensé pour les enfants où les parents trouveront une aire de stationnement intérieure pour les poussettes, une boutique de vêtements pour les petits et de nombreux ateliers thématiques autour des contes, de l’éveil musical, du bricolage, de la communication signée avec bébé, etc.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «BRUSOC Objectif 2013» a fait l’objet d’un investissement total de 5 637 188 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 2 960 316 EUR au titre du programme opérationnel «Bruxelles-Capitale» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

12/12/2014