La brasserie Belle-Vue convertie en hôtel et en centre de formation au tourisme

Un important développement urbain dans la municipalité bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean a vu la transformation des vieilles écuries et malteries de la brasserie Belle-Vue en un hôtel trois étoiles et un centre de formation. L’«Espace hôtelier Belle-Vue» soutiendra l’inclusion sociale, l’emploi, l’éducation et la formation dans la zone en proposant une formation théorique et pratique dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie pour les demandeurs d’emploi jeunes et peu qualifiés.

Autres outils

 
L’Espace hôtelier Belle-Vue (à gauche) et les anciennes malteries Belle-Vue (au centre) pendant la rénovation.© L’Espace hôtelier Belle-Vue (à gauche) et les anciennes malteries Belle-Vue (au centre) pendant la rénovation.©

" Pour la municipalité de Molenbeek-Saint-Jean, l’Espace hôtelier Belle-Vue est un projet innovant qui allie rénovation urbaine, mise en valeur de notre patrimoine industriel et historique, excellentes performances énergétiques grâce à des bâtiments peu énergivores, intégration socio-professionnelle et développement du tourisme dans la zone. "

David Alsembach, municipalité de Molenbeek-Saint-Jean

La rénovation du site constituait la première étape. Il s’agissait de remplacer les écuries par un hôtel de six étages et de transformer les malteries en un espace de formation. Les travaux ont été entamés en novembre 2011 sur une surface de 2 567 m². Au total, 29 chambres d’hôtel ont été aménagées, offrant du luxe à un prix concurrentiel. Le site propose également une salle de conférence et répond aux normes les plus strictes en matière d’efficacité énergétique.

Des chambres d’hôtel adaptables pour la formation

Les études ont mis à jour le besoin d’une formation plus conforme aux exigences du secteur. C’est pourquoi les chambres d’hôtel peuvent être adaptées pour la formation, permettant aux stagiaires de mettre en pratique sur place leurs nouvelles aptitudes. Le projet vise à améliorer les perspectives à long terme de ses stagiaires en engendrant des partenariats stables avec d’autres hôtels.

L’Espace hôtelier Belle-Vue devrait former 120 personnes chaque année dans différents domaines liés au tourisme, à la restauration et à l’hôtellerie, y compris les tâches d’entretien ménager et d’accueil, pour lesquelles l’offre de formation est insuffisante à Bruxelles.

Les stagiaires sont également encouragés à améliorer leur connaissance des langues, des mathématiques et de l’informatique, ce qui devrait accroître leur aptitude à l’emploi. L’étape finale prévoit des modules de recherche d’emploi, comprenant la rédaction de CV et de lettres de motivation, des simulations d’interviews et une aide à la recherche d’emploi.

L’initiative a été menée par le Service des projets subsidiés de la municipalité de Molenbeek, sous l’autorité du conseiller Jan Gypers. Les travaux de conception ont été réalisés par L’Escaut Architecture, MS-A et Grontmij Brussels.

La responsabilité de la gestion de l’hôtel sera confiée à un organisme privé, tandis que le centre de formation sera géré par une association pour l’emploi locale. En associant formation et emploi dans le secteur du tourisme, le projet devrait soutenir l’économie locale grâce à la création d’emploi et au renforcement de son attrait touristique, favoriser le développement des infrastructures locales, contribuer à rendre la zone plus agréable et y renforcer la cohésion sociale.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Espace hôtelier Belle-Vue» dispose d’un investissement total de 5 551 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 2 750 000 EUR au titre du programme opérationnel «Région de Bruxelles-Capitale» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

12/12/2014