Le projet belgo-néerlandais Solar Flare donne un nouvel élan à la recherche dans l'énergie solaire

Parmi ses principaux objectifs, l'UE s'est fixé celui d'augmenter la part des énergies renouvelables dans la production énergétique. Pour y parvenir, le projet Solar Flare mise sur une production de cellules photovoltaïques plus abordable, plus efficace et plus attrayante pour les constructeurs.

Autres outils

 
Une cellule solaire CIGS sur une feuille d'acier. © Une cellule solaire CIGS sur une feuille d'acier. ©

" Grâce à ce projet entre nos deux pays, nous savons désormais quels sont les domaines d'expertise des différentes entreprises actives dans le développement de l'énergie solaire. Cela facilitera grandement notre coopération future sur les nouvelles technologies et orientera les prochains investissements et évolutions en fonction des besoins des entreprises. "

Marc Meuris, gestionnaire du programme chez Solliance et imec/imomec

Grâce à ce projet, les entreprises sont amenées à coopérer entre elles et avec des instituts de recherche afin de stimuler et de coordonner leurs travaux sur de nouvelles technologies solaires en Belgique et aux Pays-Bas. Ceux-ci portent en particulier sur des matériaux alternatifs respectueux de l'environnement, une pose des cellules moins coûteuse et les technologies de traitement pour les cellules photovoltaïques à base de cuivre, indium, gallium et sélénium (CIGS).

Dans le cadre de ce projet, outre la définition d'activités et d'objectifs locaux, une feuille de route régionale a été élaborée pour des applications technologiques impliquant des cellules solaires à couche mince à partir d'études de cas réels.  Des visites dans les entreprises et les instituts de recherche sont également prévues par le biais de Solliance, un partenariat stratégique entre les chercheurs qui constitue un «guichet unique» de capacités en recherche et développement à destination des entreprises actives dans la production de cellules et de modules solaires à couche mince.

On dénombre, parmi les activités proposées dans le cadre du projet Solar Flare, la publication d'ouvrages scientifiques et de vulgarisation, ainsi que l'organisation de séminaires et de conférences.

Promouvoir les compétences régionales

Solar Flare s'est fixé une série d'objectifs économiques et technologiques plus ambitieux. On y retrouve la dynamisation de la croissance régionale dans les Flandres et le sud des Pays-Bas en mettant en avant le savoir-faire de ces territoires dans le secteur des technologies solaires au niveau international lors d'événements dédiés via des publications, des présentations et d'autres initiatives.

Mais la principale réalisation de Solar Flare a été le rôle qu'il a joué dans la conclusion d'un partenariat entre cinq instituts de recherche situés à Louvain (Imec), Hasselt (UHasselt) et Eindhoven (TNO, TUe, ECN) et appelés à assurer la coordination de leurs capacités et infrastructures de recherche dans le domaine des panneaux photovoltaïques à couche mince. Résultat: Solliance peut compter sur un potentiel de plus de 250 chercheurs spécialisés dans la mise en œuvre de projets pour des partenaires industriels. Cette collaboration accrue entre les instituts a favorisé l'émergence d'un environnement de recherche et de développement à coûts maîtrisés où les entreprises peuvent avoir recours aux infrastructures qui seront les plus favorables à l'essor de leurs activités. 

Les gestionnaires du projet ont estimé que la coopération entre les entreprises impliquées dans ce projet pourrait mener à la création de sept à dix emplois dès 2015. Sans compter qu'à l'avenir, une vingtaine d'emplois à temps plein pourraient être financés par des subventions régionales, nationales et européennes afin de poursuivre le travail entamé dans le cadre de ce projet.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Solar Flare» a fait l’objet d’un investissement global de 1 571 754 EUR dont 610 000 EUR ont été alloués par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du Programme opérationnel régional «Belgique - Pays-Bas» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

04/12/2014