La mer du Nord ouvre la voie à des régions énergétiquement efficaces

Le protocole de Kyoto engageait l'UE à réduire, d'ici 2012, ses émissions de gaz à effet de serre de 8 % par rapport à leur niveau de 1990. Toutefois, le livre vert intitulé «Vers une stratégie européenne de sécurité d'approvisionnement» souligne la hausse de la consommation énergétique et de la dépendance envers les sources énergétiques extérieures.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Le projet ANSWER (a North Sea Way to Energy-Efficient Regions) a pour objectif de contribuer à réduire la consommation d'énergie, en aidant les entreprises et les communes de la région de la mer du Nord à développer des solutions économes en énergie et à créer des communes durables, qui serviront de base à une économie prospère.

Les partenaires du projet estiment qu’une solution durable est de sensibiliser les entreprises et les communes à la question, et de les convaincre de réduire leur consommation d’énergie en leur faisant comprendre qu'elles doivent, et peuvent, investir dans leur avenir. Le rôle de la coopération transnationale sera important dans ce contexte, puisqu’elle apportera idées, expériences et expertise aux partenaires en cas d’obstacle.

Bonnes pratiques et innovation

Le projet se fondera sur des bonnes pratiques et mesures innovantes qu’il aura examinées pour développer des modèles, des outils et des techniques, qui pourront ensuite être transmis à d'autres régions de la mer du Nord. Ces pratiques seront évaluées par un partenariat entre les régions de la mer du Nord, qui agira en qualité de centre d’excellence. Objectif: réduire les émissions en carbone de la région en améliorant l’efficacité énergétique dans différents secteurs.

Le projet encouragera des modèles de consommation économes en énergie en travaillant en coopération avec les communes et les entreprises. Il les engagera à augmenter leur efficacité énergétique et leur donnera les moyens de le faire. Le but est de contribuer à atteindre les objectifs locaux, nationaux et internationaux de réduction des gaz à effet de serre, et de diminuer par là de façon continue la consommation énergétique et les émissions de dioxyde de carbone.

ANSWER travaillera également à la création d'un outil de contrôle du baromètre du climat, qui servira à suivre et à visualiser les performances énergétique et climatique en temps réel de toutes les communes et PME participantes.

Programmes de travail

Le projet a été divisé en deux programmes de travail. L’un porte sur une collaboration avec les écoles et les communes, et comprend le développement de l’outil de contrôle du baromètre du climat, pour aider à mesurer l'empreinte carbonique. Il inclut également des modules de formation à destination des enseignants, afin que la question énergétique soit discutée dans les écoles.

L’autre programme s'adresse aux entreprises. Le projet a procédé à un inventaire des types d’initiatives volontaires d’économie d’énergie déjà été prises dans les régions partenaires, et l’a transmis aux politiciens locaux, nationaux et européens pour attirer leur attention sur l'importance de ces initiatives. Des événements d'information ont également été organisés au niveau local. ANSWER a examiné les outils de mesure de l’empreinte carbone disponibles dans toutes les régions partenaires, a mené des études de cas pilotes sur la coopération entre les entreprises d’un parc industriel, et favorise aujourd’hui l’échange d’expériences au niveau local et des partenaires.

Date de rédaction

26/08/2011