La tradition s'allie à la science pour promouvoir la santé et l'histoire de l'Europe

En Autriche, un projet a été lancé dans le but de protéger les bienfaits de la médecine traditionnelle à base de plantes et d'herbes avant la disparition de ces connaissances.

Autres outils

 
Produits du projet «Médecine européenne traditionnelle». Produits du projet «Médecine européenne traditionnelle».

" Le projet «Médecine européenne traditionnelle» a eu un impact régional considérable et les opportunités de revenu supplémentaire pour les producteurs ont principalement été saisies par les femmes. Les formations organisées et la diffusion des connaissances régionales traditionnelles ont renforcé l'identité de la région. Enfin, un réseau s'est développé bien au-delà de la région durant le projet. "

Astrid Hohenwarter, responsable, zone de Saalachtal

Dans une région bien connue pour ses montagnes majestueuses et ses stations de ski, des chercheurs et archivistes œuvrent à la protection de la biodiversité et à la compréhension des anciennes pratiques. Le projet «Médecine européenne traditionnelle» est axé sur les connaissances médicinales du district Pinzgau de Salzbourg. Il vise à concevoir des recettes modernes à partir des connaissances médicinales traditionnelles régionales des habitants de cette zone du centre de l'Autriche. De cette manière, les acteurs du projet espèrent protéger et développer la confiance de la population envers les plantes médicinales locales et leurs applications.

En 2010, la Commission autrichienne pour l'UNESCO a ajouté les connaissances et les utilisations traditionnelles de plantes de cette région à une liste de «patrimoine culturel immatériel». L'étude «Médecine européenne traditionnelle» vise à étudier la façon dont ces applications de remèdes traditionnels sont acquises au cours de l'enfance et de la jeunesse. Elle rassemblera des informations supplémentaires sur les plantes et leur valeur médicinale et nutritionnelle avant d'analyser ces données à la lumière des avancées scientifiques modernes.

Responsabilisation grâce à l'emploi et l'éducation

Les avantages déjà identifiés par le projet «Médecine européenne traditionnelle» comprennent la création de nouveaux emplois pour les femmes, la culture de trois nouvelles fermes et de quatre jardins d'herbes médicinales. Un nouveau système de label pour produits à base d'herbes a été développé et 23 nouveaux produits ont été réalisés à partir d'herbes de la région.

Les travaux comprennent une étude scientifique menée par l'université de Salzbourg sur le contexte culturel de la médecine traditionnelle ainsi que les plantes médicinales elles-mêmes. L'utilisation de plantes traditionnelles a augmenté dans cette région de Salzbourg, qui a également vu l'émergence de nouveaux partenaires commerciaux dans le domaine de la médecine traditionnelle.

Ce projet continuera à encourager l'emploi durable, en particulier pour les femmes, et les programmes de formation afin de poursuivre la diffusion des connaissances.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Traditional European Medicine» a fait l'objet d'un investissement total de 183 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 46 282 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

12/12/2014