Technologie puissance trois

Un programme technologique innovant destiné à stimuler la compétitivité des plus grandes entreprises publiques autrichiennes a généré plus de 50 projets différents. Lancé en 2004, il se concentre sur trois technopoles de haute technologie en Basse-Autriche, spécialisées dans les domaines de la technologie biomédicale, de l’agrobiotechnologie et des technologies industrielles modernes.

Autres outils

 
R&D dernier cri en Autriche R&D dernier cri en Autriche

«Le réseautage étroit des activités de recherche entre les instituts de recherche et les établissements d’enseignement garantit la création d’expertise sur les premières lignes de la communauté de R&D internationale.»
Claus Zeppelzauer, Technopol, ecoplus

Le programme Technopol de Basse-Autriche découle d’une décision de l’État au début de la décennie de se concentrer sur le développement de l’économie par la recherche. Ce programme d’une durée de quatre ans s’est intéressé aux villes de Krems, Tulln et Wiener Neustadt – trois sites qui combinent technologie et centres d’affaires.

Rechercher la masse critique

Le programme a commencé en avril 2004 et a été établi autour d’instituts universitaires et de recherche reconnus dans plusieurs technopoles. Le principal objectif était de développer une masse critique dans les domaines de la R&D, de la formation et de l’économie sur chaque site, afin de trouver une nouvelle plate-forme pour le travail scientifique interdisciplinaire et pour la collaboration orientée vers l’application.

Conseillé par ecoplus, l’agence de développement économique de Basse-Autriche, le programme s’est concentré sur cinq domaines principaux: la technologie, la coopération, l’internationalisation et la mobilisation de nouvelles entreprises. Le coût total de 2 888 000 euros a été cofinancé par le Fonds européen de développement régional et l’Autriche.

Sur chacun de ces trois sites, un directeur désigné était responsable des activités des établissements de R&D, des opérations commerciales et des instituts d’enseignement et de formation qui y étaient basés. Les directeurs étaient également chargés de la gestion du marketing, du développement et des comptes principaux.

Recherche de haut niveau

Dans le cadre du programme, des critères internationaux ont été établis et une recherche de haut niveau est menée dans les trois technopoles de Basse-Autriche. Toutes ces activités fournissent une impulsion précieuse à l’économie publique, tout en améliorant son image en tant que centre pour la recherche appliquée de niveau mondial.

Plus de 50 projets différents ont été développés avec succès grâce à la direction de la technopole, y compris la coopération entre les établissements de R&D locaux et les entreprises. Parmi ceux-ci se trouvait le projet ONLAB, développé sur le site de Wiener Neustadt, qui offre un laboratoire de nanoanalyse de pointe. Cette nouvelle infrastructure est utilisée dans des projets partagés avec des entreprises industrielles ainsi que par des étudiants en master ou en doctorat.

Date de rédaction

07/12/2009