Le projet «Rapid Open Innovation » fédère un réseau transfrontalier tourné vers l'innovation

Grâce à sa plateforme de partenaires et à ses laboratoires, le projet «Rapid Open Innovation» (Rapid OI) renforce la compétitivité des petites et moyennes entreprises (PME) actives dans la construction durable, le travail du bois et la mécanique dans la région située à la frontière italo-autrichienne. 

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  
Rapid Open Innovation entend améliorer la compétitivité des PME situées à la frontière entre l'Italie et l'Autriche et actives dans la construction durable, le travail du bois ou encore la mécanique. Rapid Open Innovation entend améliorer la compétitivité des PME situées à la frontière entre l'Italie et l'Autriche et actives dans la construction durable, le travail du bois ou encore la mécanique.

" Notre premier objectif a été de bien cerner les besoins en innovation des PME. Cet exercice était indispensable à la mise en place de la plateforme d'innovation ouverte qui héberge des services proposés par les partenaires, du savoir-faire, des outils et permet un partage et un échange d'expériences et de connaissances. "

Elena Zanatta, coordinatrice du projet

L'intensification des échanges de savoir-faire entre les entreprises et les instituts de recherche des deux pays permet aux PME italiennes de tirer parti des atouts majeurs en matière de recherche et d'innovation dont dispose son voisin autrichien et est ainsi à l'origine de nouvelles synergies. Si, d'une part, les délais nécessaires au développement et à la commercialisation d'un produit («délai de mise sur le marché») ont diminué de manière significative, de l'autre, la qualité des nouveaux produits n'a cessé de progresser.

Innovation ouverte pour stimuler la compétitivité

Plus de 100 entreprises devraient bénéficier directement des activités organisées dans le cadre du projet du fait de leur participation aux modules de formation, aux audits et aux laboratoires d'innovation ouverte (OIWL): des ateliers dédiés à l'identification des problèmes et au mode d'emploi des outils d'innovation ouverte disponibles. Cinq groupes d'entreprises ayant un intérêt marqué pour l'innovation ont même sollicité l'intervention de consultants chevronnées et ont, de cette manière, noué des liens solides avec des instituts de recherche de l'autre côté de la frontière. Les partenaires peuvent également s'appuyer sur les plus de 50 centres publics et privés spécialisés dans la recherche et l'innovation, qui adhèrent aussi au projet et, tout en l'enrichissant de leur expérience, renforcent leur capacité à travailler au sein d'un réseau.

«Open Innovation» s'appuie sur un réseau de partenaires capables de mettre en commun leurs connaissances afin d'améliorer leurs capacités d'innovation respectives. Sur la base de ces échanges stratégiques, chaque entreprise - des PME pour la plupart - est amenée à faire le point sur les entraves à l'innovation qui persistent dans ses méthodes de travail et à les éliminer en adoptant des bonnes pratiques. Les PME ont également la possibilité de faire appel au service de soutien aux entreprises proposé par la plateforme d'innovation ouverte. 

Des structures innovantes pour l'avenir

Des OIWL sont actuellement organisés à Trévise et Belluno (région de Vénétie, Italie), à Bozen (Italie), à Salzbourg et Innsbruck (Autriche). Une phase pilote de test est actuellement en cours afin d'évaluer l'efficacité de la plateforme d'innovation ouverte et, par conséquent, de cibler les points qui restent à améliorer dans les outils déployés. Il est à espérer que de telles mesures contribueront à accroître de manière saine et durable la compétitivité des PME. 

Avec ce projet, la région a vu ses échanges économiques augmenter et tout porte à croire que des programmes de coopération similaires pourraient être envisagés dans un avenir proche. Plus de 10 000 parties prenantes ont été informées des résultats et du potentiel du projet. 

Quelque 150 emplois seront créés pendant le déroulement du projet et 50 autres devraient voir le jour une fois qu'il sera entièrement sur les rails.

Investissement total et financement UE

Le projet «Rapid Open Innovation – speeding time to market» a fait l'objet d'un investissement total de 717 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s'élève à 434 100 EUR au titre du programme opérationnel” «Italie-Autriche» pour la période de programmation 2007-2013. 

Date de rédaction

05/01/2016