Nouveaux concepts de clusters pour stimuler la compétitivité en Europe centrale

Grâce au travail en tandem, des entreprises novatrices et des instituts de recherche actifs dans des secteurs émergents améliorent la compétitivité de clusters d'Europe centrale.

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  

" CluStrat offre une occasion unique d'obtenir de nouvelles informations sur la mise en œuvre de technologies génériques essentielles dans les secteurs traditionnels – dans plusieurs zones de croissance prospective définies par le gouvernement régional de Bade-Wurtemberg. "

Hermann Koch, directeur adjoint de l'unité «Politique économique régionale des clusters», ministère des finances et de l'économie, Bade-Wurtemberg, Allemagne

Des défis globaux tels que le vieillissement de la population en Europe et le changement climatique créent de nouvelles opportunités de marché dans de nouveaux secteurs. Les partenaires du projet «CluStrat» actifs en Europe centrale ont uni leurs forces pour développer des concepts de clusters et des instruments au sein des secteurs émergents du vieillissement actif, de l'économie verte et de la mobilité durable.

Les partenaires du projet ont développé une stratégie commune afin d'améliorer les capacités d'innovation et la compétitivité des clusters dans la région. Cette stratégie exploite le potentiel d'innovation des technologies, des services et des secteurs traditionnels et émergents. Le projet adopte une approche intersectorielle, comprenant des technologies génériques essentielles, tout en s'appuyant sur des stratégies de spécialisation intelligente.

Le consortium a d'abord évalué le potentiel de chaque région participante dans les trois secteurs émergents identifiés plus haut. Une fois la stratégie en place, des actions pilotes ont testé de nouveaux concepts de clusters dans chaque région. Les résultats et l'expérience tirés de ces actions pilotes ont ensuite été traduits en propositions au niveau régional, national et transnational. Enfin, un plan d'action conjoint a permis de montrer comment les nouveaux concepts de clusters pouvaient être mis en pratique.

Dialogue continu

Les partenaires ont également entamé un dialogue politique au niveau régional, national et transnational. Il s'agit d'un processus continu impliquant des responsables politiques à tous les niveaux. L'objectif de ce processus consiste à partager et valider les résultats du projet ainsi que les actions et recommandations proposées.

Ce processus systématique et prônant le dialogue améliore l'intégration interne et le développement de politiques. Il encourage également la formation de liens transrégionaux entre les clusters et responsables politiques, tout en développant l'identité commune de la région.

De plus, la stratégie relie les technologies et services émergents aux clusters des secteurs traditionnels et permet d'apporter l'attention nécessaire à des problèmes transversaux, tels que la durabilité et le sexe social. CluStrat a été reconnu comme projet «Phare» avec la stratégie européenne pour la région du Danube.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «CluStrat - Boosting innovation through new cluster concepts in support of emerging issues and cross-sectoral themes» a fait l'objet d'un investissement total de 3 691 259 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 2 945 988 EUR dans le cadre du programme opérationnel «Europe centrale» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

24/06/2015