Relever le défi du changement: le programme Technopol en Basse-Autriche

Etablissement d’un partenariat pour la recherche et l’innovation technologiques afin de stimuler le développement des entreprises et de la région.

Autres outils

 
Pointe du fuselage d’un avion Diamond Aircraft, abritant un nouveau type de moteur inspiré par une équipe R&D multidisciplinaire du Technopol.  © Haiden-Baumann Pointe du fuselage d’un avion Diamond Aircraft, abritant un nouveau type de moteur inspiré par une équipe R&D multidisciplinaire du Technopol. © Haiden-Baumann

Contexte

Le début du siècle dernier fut une période faste pour les scientifiques et inventeurs dans la ville de Wiener Neustadt (35000 habitants). En effet, c’est en 1900 que Ferdinand Porsche, le "Père de VW", y construisit sa première voiture, une Lohner-Porsche, présentée lors du Salon mondial de Paris. Ensuite, en avril 1910, Karl Illner inaugura l’aviation autrichienne en accomplissant un premier vol à bord d’un avion conçu par Igo Etrich. Aujourd’hui, quelque 100 ans plus tard, cet esprit pionnier revient en force via les activités de recherche et d’innovation du Technopol Wiener Neustadt.

Dans l’intervalle, la Seconde Guerre mondiale a détruit la base industrielle de Wiener Neustadt, qui devint davantage connue pour ses magasins et ses établissements scolaires. Plus tard, au milieu des années ’80, la récession commença à sévir, imposant une réévaluation des politiques économiques du Land de Basse-Autriche. La ville fut alors désignée "Capitale géographique" de la recherche et de la technologie, ce qui déboucha sur l’établissement de centres d’innovation régionaux, d’un centre technologique et de l’Université des Sciences appliquées de Wiener Neustadt.

Ces nouvelles institutions ont ensuite déployé des efforts concertés, soulignant l’importance vitale de la recherche et de la technologie. Certains de ces développements prometteurs ont été soutenus par l’UE et ont abouti à la décision, en 2004, d’établir le programme Technopol et le Technopol Wiener Neustadt. A présent, en 2006, le Technopol abrite l’Université des Sciences appliquées mais aussi des centres de compétences, des installations de recherche et des sociétés industrielles. Il permet en outre à d’autres entreprises de se réimplanter sur son “campus”.

Aspects concrets du projet

Les principaux partenaires du projet sont des acteurs clés de divers secteurs: science, industrie, développement économique et organismes publics. Ces derniers incluent le Ministère de l’Economie de Basse-Autriche, la Chambre de Commerce, l’Agence régionale de développement économique ‘Ecoplus’ et une Entreprise publique locale baptisée ‘TecNet Capital’. Les partenaires scientifiques proviennent d’universités et assument l’organisation des centres de compétences en contact permanent avec les industries qui leur sont associées. Le Centre de recherche autrichien de Seibersdorf constitue également un important partenaire scientifique.

Le programme Technopol se concentre essentiellement sur trois domaines de recherche: la technologie des surfaces fonctionnelles, la technologie des microsystèmes et la technologie des systèmes médicaux. Les entreprises bénéficient d’un transfert technologique actif, basé sur la recherche et l’application industrielle de ses résultats. Quelque 25grandes entreprises telles que Diamond Aircraft, Berndorf et Hirtenberger participent actuellement au programme, mais les PME sont, elles aussi, bien représentées. A cela s’ajoute une intense collaboration entre les institutions de recherche, les partenaires industriels d’Autriche et les sociétés internationales telles que Siemens et Bosch.

Résultats

Au cours de ces dernières années, 350 employés supplémentaires ont été recrutés par les partenaires scientifiques du Technopol. L’emploi au sein du secteur industriel est aussi en pleine croissance. A titre d’exemple, la société Diamond Aircraft, qui construit de petits avions dotés de moteurs novateurs, est passée de 150 à plus de 500employés, grâce au soutien technologique du programme Technopol ainsi qu’à l’assistance d’Ecoplus et du Ministère de l’Economie.

Le programme Technopol et le Technopol Wiener Neustadt sont bien connus en Europe, et leurs travaux dans des domaines plus pointus - comme le traitement électrochimique des surfaces, la tribologie et le moulage par injection de poudre - sont de plus en plus réputés aux Etats-Unis. Le programme a également fait ses premiers pas dans le secteur des soins de santé via un ambitieux projet mené au nom du Centre autrichien de recherche sur le cancer et de thérapie ionique (www.medaustron.at).

Ewald Babka, Directeur du Technopol, estime que “le concept peut être aisément transféré vers d’autres régions de l’UE.” Il souligne néanmoins que cette démarche requiert “des individus désireux de changer les choses, d’inclure d’autres acteurs dans les défis majeurs, de mener des projets ambitieux et de travailler en collaboration avec le gouvernement régional afin de concrétiser les volets essentiels de ces projets.”

Date de rédaction

01/06/2006