Local Agenda 21 Plus Vienna: améliorer la démocratie de proximité

Dans six arrondissements de la capitale autrichienne, les communautés locales participent aux décisions politiques grâce à un projet cofinancé par le FEDER qui a contribué à une grande variété de projets de développement durable en milieu urbain.

Autres outils

 
Réunion de citoyens à Vienne. Réunion de citoyens à Vienne.

Contrairement à ce que l’on observe dans d’autres grandes villes européennes, à Vienne, le processus décisionnel est traditionnellement centralisé, étant exercé par les autorités municipales. Les conseils d’arrondissement n’ont leur mot à dire que sur un nombre relativement restreint de sujets.

Depuis 1986, ce modèle fait cependant l’objet d’une décentralisation progressive. Depuis le lancement du projet «Local Agenda Plus Vienna» en 2009, les communautés locales de six arrondissements de la capitale autrichienne participent de plus en plus aux discussions concernant le financement public de projets de développement durable en milieu urbain de petite et moyenne envergure.

Développement durable en milieu urbain

L’objectif du projet, qui était d’améliorer la démocratie participative, a été atteint grâce à l’instauration de nouvelles formes de coopération et de communication entre citoyens, organismes administratifs et politiciens au niveau des arrondissements et de la ville. Ce projet a également permis de mieux intégrer la dimension de genre et la diversité dans l’élaboration des politiques.

L’élargissement d’un parc communautaire viennois constitue un bon exemple des projets réalisés. Il prévoyait un coin réservé à la marelle pour les filles, une zone réservée aux seniors, ainsi qu’un espace conçu pour répondre aux besoins des familles avec jeunes enfants.

La gestionnaire du projet, Andrea Binder-Zehetner, a déclaré que le programme avait permis aux communautés locales de s’impliquer davantage dans les projets réalisés dans leur voisinage et qui touchaient à différents domaines tels que la planification du trafic, les pistes cyclables, les jardins communautaires, la conception de parcs publics ou la création d’une école Montessori (qui a généré trois emplois permanents).

Améliorer la communication

D’autres initiatives bénéficient du soutien du programme, notamment des projets sportifs et pour la jeunesse, des mesures de mobilité pour les personnes handicapées, des programmes d’énergie verte, des installations publiques dédiées à l’art, l’instauration d’un marché fermier ou des actions visant à améliorer l’entente et le dialogue entre les cultures et les générations.

Dans son ensemble, le projet a amélioré le développement des six arrondissements viennois (sur 23) qui y ont participé. Les six arrondissements ayant participé au projet sont: Wieden, Alsergrund, Donaustadt, Liesing, Landstraße et Josefstadt.

«La principale réalisation du projet fut d’améliorer la communication entre les citoyens, l’administration et les politiciens. Tous les acteurs sont satisfaits et comblés par le projet auquel ils ont participé tous ensemble et la confiance acquise a donné lieu à de nouvelles idées, plus facilement réalisables qu’auparavant. Le projet s’est avéré une telle réussite que la ville de Vienne a décidé de le poursuivre en prenant l’ensemble des coûts à sa charge.»

- Andreas Binder-Zehetner, gestionnaire du projet

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Local Agenda 21 Plus Vienna» a bénéficié d’un investissement total de 1 844 880 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 922 440 EUR au titre du programme opérationnel «Vienne» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

07/05/2014