«Kleinste Fabrik der Welt» (la plus petite entreprise du monde) produit des maisons respectueuses de l’environnement

En utilisant des technologies environnementales innovantes, l'entreprise de construction en bois Weissenseer produit des maisons passives de qualité supérieure, le tout dans une maison passive de qualité supérieure.

Autres outils

 
La «Smallest factory in the world» produit des maisons passives de qualité supérieure dans une ligne de production efficace et hautement innovante. La «Smallest factory in the world» produit des maisons passives de qualité supérieure dans une ligne de production efficace et hautement innovante.

À l'origine, Weissenseer était un menuisier traditionnel. Il s'est récemment spécialisé dans la production de maisons passives en bois, qui constituent désormais près de 90 % de l'activité de l'entreprise. Ce produit jeune et innovant exigeait un processus de production inédit. C'est précisément ce qu'a permis de créer le projet «Smallest factory in the world», à savoir une nouvelle ligne de production fabriquée selon les normes des maisons passives et conçue pour rationaliser et automatiser la construction des maisons passives.

Un processus de production rapide pour les maisons passives

Suite à la mise en œuvre du projet, la durée de fabrication d’pour une maison passive, allant depuisde la livraison du matériel brut jusqu’à l'expédition des composants, est passée d'une moyenne de 20 jours ouvrables à seulement 2 à 4 jours de durée de production.

Cela a été possible grâce au développement d'une chaîne de production hautement efficace, largement automatisée et optimisée selon les critères de temps et d'espace. La «Smallest factory in the world» a une capacité de production de 150 à 170 maisons passives par an.

Tracer la voie dans le domaine des questions environnementales

En plus d'être un site de production, la «Smallest factory in the world» est également une maison passive elle-même. En effet, elle ne requiert que très peu de chauffage additionnel, car la chaleur générée par les machines suffit à maintenir l'usine au chaud. En outre, environ un sixième de l'immeuble est constitué d'espaces de bureau, comprenant des zones de détente et ainsi qu’un café. Grâce à une structure du bâtiment optimisée avec des sources de chauffage internes et de grandes fenêtres en verre, l'immeuble de bureaux répond également aux normes des maisons passives.

L'usine sert désormais de modèle pour différents bâtiments de service que Weissenseer entend produire dans à l'avenir, comprenant des bâtiments de bureaux et commerciaux, des écoles et d'autres bâtiments publics.

Outre les retombées générées pour la région, le projet a également permis de créer plusieurs emplois.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Weissenseer: the smallest factory in the world» a fait l'objet d’un investissement total de 3 779 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 377 900 EUR au titre du programme opérationnel «Kärnten» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

14/12/2014