Un projet de coopération austro-slovaque renforce l'éducation et la formation dans le domaine de l'autisme et améliore la qualité des services de santé

À Vienne, Bratislava et Trnava, environ 28 000 personnes sont atteintes d'autisme. Vienne et Bratislava, deux centres de recherche importants en médecine et en psychologie, doivent néanmoins combler un certain retard par rapport aux normes internationales dans les domaines du diagnostic, de l'intégration et du fondement scientifique des thérapies. Concernant le thème du projet, de nombreuses personnes atteintes d'autisme affichaient des déficits dans leurs aptitudes sociales, communicatives et linguistiques ainsi que pratiques. De plus, les personnes atteintes d'autisme et leurs familles sont soumises à une pression psychologique parfois terrible. Le projet visait à mieux faire connaître l'autisme et à améliorer les services dans ce domaine afin de promouvoir l'inclusion sociale et l'apprentissage tout au long de la vie.

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  
C'était la première fois que la méthode ACA était introduite en Autriche et en Slovaquie. © Georg Steidl, ACE C'était la première fois que la méthode ACA était introduite en Autriche et en Slovaquie. © Georg Steidl, ACE

Programme de formation

Le projet a cherché à améliorer la qualité des services fournis aux patients autistes à Vienne et à Bratislava en souscrivant aux normes internationales par le biais du transfert de connaissances et en instaurant un programme de formation accrédité, spécifiquement destiné au personnel soignant spécialisé dans l'autisme. Un cursus de formation thérapeutique sur l'autisme a été mis au point dans le cadre d'un projet pilote transfrontalier. Les deux pays n'ayant pas le même patrimoine scientifique, ils ont abordé les nouvelles approches thérapeutiques selon des angles différents. La méthode et le programme ont donc fait l'objet d'intenses discussions qui ont abouti à une approche plus ouverte de la formation, englobant les meilleures pratiques de l'Autriche et de la Slovaquie.

Un cours de formation accrédité

Le cours de formation a été accrédité selon des normes internationales. Des formateurs et des participants ont été recrutés pour prendre part au programme et on leur a présenté la méthode de l'analyse comportementale appliquée (ACA). C'était la première fois que la méthode ACA était introduite en Autriche et en Slovaquie et les participants ont été formés à cette méthode afin de pouvoir l'appliquer, mais aussi l'enseigner à l'avenir.  Les participants ont aussi fait connaissance des instituts étrangers existants spécialisés dans l'autisme.

Une grande partie du projet consistait à cartographier le cadre légal et à préparer son infrastructure organisationnelle (sites et matériel d'enseignement) afin de garantir son succès et sa continuité. Il a aussi fallu élaborer des actions de lobbying spécifiques pour que le cours et la thérapie établis soient conformes aux conditions légales en vigueur en Autriche et en Slovaquie. Ces efforts étaient indispensables pour garantir la compatibilité du programme avec les dispositions en matière de sécurité sociale. Il s'agit d'un projet précurseur dans la région, qui encourage sur le long terme les efforts pour comprendre et traiter l'autisme. À terme, le programme de formation est financièrement viable car il est axé sur les capacités financières locales et sur la création d'une structure durable.

Des efforts éducatifs supplémentaires

D'autres ateliers en matière de diagnostic, conseil et prestation de services ont été organisés à Bratislava.  Ces ateliers ont abordé tout le spectre des troubles autistiques, de même que le syndrome d'Asperger, le traitement pharmacologique et psychothérapeutique et l'approche TEACH (Treatment and Education of Autistic and Communication Handicapped Children - Traitement et éducation des enfants autistes ou atteints de troubles de la communication associés). Ces ateliers ont permis aux personnes travaillant avec des patients autistes de bénéficier d'un transfert de connaissances supplémentaire continu. Le projet prévoyait entre autres la rénovation des locaux de Bratislava pour accueillir les formations, ainsi que l'acquisition des ouvrages, du matériel, des logiciels et des procédures de test nécessaires. Grâce au programme pilote et aux efforts continus d'éducation, le personnel soignant spécialisé dans les domaines couverts par le projet est désormais capable d'offrir de nouvelles méthodes aux patients atteints d'autisme. De plus, l'approche supposait une forte implication de la part des membres de la famille. Il s'agissait d'approfondir leur connaissance et leur compréhension de l'autisme et de renforcer leur capacité de soutien.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «ACE Autism and Competence Exchange» a fait l'objet d'un investissement total de 519 532 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 77 179 EUR au titre de l'axe prioritaire «Dimension sociale de l'intégration» du programme opérationnel de coopération territoriale «Autriche-Slovaquie» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

08/07/2015