GewALT: la prévention de la violence dans les soins aux personnes âgées au service de l’inclusion sociale

Un projet transfrontalier cofinancé par l’UE vise à prévenir les abus de la part et à l’encontre des personnes âgées par le biais d’une information et sensibilisation du public et de conseils et formations à destination du personnel soignant et des proches.

Autres outils

 
Matériel d’information élaboré dans le cadre du projet et utilisé pour sensibiliser l’opinion au problème de la violence à l’encontre des personnes âgées recevant des soins. Matériel d’information élaboré dans le cadre du projet et utilisé pour sensibiliser l’opinion au problème de la violence à l’encontre des personnes âgées recevant des soins.

" Depuis le lancement du projet, nous effectuons des visites de terrain dans les maisons de soins pour mieux cerner la problématique de la violence envers les personnes âgées au sein du personnel soignant. Notre évaluation à ce sujet a montré que les proches qui prennent soin de leurs parents sont souvent débordés et sont généralement peu informés des autres possibilités d’aide. Il est par conséquent important d’engager un débat public dans ce domaine. "

Esther Jennings, gestionnaire de projet

Le principal objectif du projet est d’éviter les situations de violence et d’abus dans les soins aux personnes âgées. Des brochures, des prospectus, des formations et d’autre matériel d’information destiné au personnel médical expliquent comment éviter les abus et présentent les aspects légaux de la violence envers les personnes âgées en Autriche et en Italie. Parallèlement, une campagne d’information générale brise le tabou d’un débat public sur la violence domestique et sensibilise la population au problème.

Les activités du projet contribuent à améliorer la qualité de vie des personnes âgées nécessitant une assistance médicale, du personnel qui s’en occupe et de leur famille. Elles aident aussi à combler le fossé entre les générations et renforcent l’inclusion sociale des personnes âgées.

Aide et conseils à l’attention du personnel soignant et des infirmières

En premier lieu, une étude a évalué les formes de violence et d’abus et leur étendue chez les personnes âgées dans le Tyrol et la province de Bolzano. Les résultats de cette étude ont servi à élaborer un programme de formation et d’enseignement complet comprenant des modules d’apprentissage en ligne. Un groupe pluridisciplinaire, rassemblant des experts en sciences sociales et éducation, des professionnels de la santé et des spécialistes de la prévention de la violence, a élaboré le contenu et le matériel de formation, notamment des dépliants, des affiches, des brochures et des articles académiques sur le site Internet du projet. Figurent également des indications concrètes sur le comportement à adopter en cas d’abus de la part ou à l’encontre de personnes âgées, ainsi que des explications sur la situation légale en Autriche et en Italie.

Les problèmes d’abus et de violence chez les personnes âgées sont courants puisqu’elles sont 10 000 à en souffrir chaque année. Pourtant, les projets de lutte contre la violence domestique sont généralement axés sur la violence à l’encontre des femmes ou des enfants. Ce projet s’inscrit dans la lignée d’un projet précédent financé au titre du programme transfrontalier Interreg IV entre l’Italie et l’Autriche, intitulé «Diagnosis: Violence», qui a sensibilisé l’opinion aux abus domestiques au sein du personnel médical et soignant.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «GewALT – Violence among elderly people (Gewalt im Alter/Violenza nella terza età)» a fait l’objet d’un investissement total de 330 210 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 167 589 EUR au titre du programme opérationnel «Italie-Autriche» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

03/11/2014