Bâtiments énergétiques: la solution appropriée

En Basse-Autriche, des experts de l’industrie du bâtiment travaillent de concert pour veiller à ce que les bâtiments anciens et nouveaux répondent le plus possible aux nécessités écologiques. Le cluster éco-construction met l’accent sur «l’innovation par la coopération» et fait appel à des techniques et concepts nouveaux, tels que l’habitat passif et l’énergie renouvelable.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Jusqu’à présent, plus de 230 projets de coopération auxquels participent 200 partenaires ont été lancés dans le cadre du cluster, et une amélioration considérable de la performance énergétique des vieux bâtiments a déjà été enregistrée, contribuant à l’objectif Europe 2020 d’une Europe économe en énergie.

Une idée bien conçue

Le cluster est administré par «ecoplus» et dispose d’une équipe centrale composée de cinq experts: des architectes, des experts en énergie et des professionnels de la construction et de l’aménagement intérieur. Son objectif est de mettre en réseau et de renforcer les compétences déjà existantes en Basse-Autriche dans le domaine de la construction et du logement durables, notamment par des travaux de recherches avec des universités, des organismes de recherche et des écoles techniques. Il promeut des projets intelligents, innovants, durables et préservant l’environnement qui puissent bénéficier à la région locale grâce à l’échange d’informations et d’expériences par l’intermédiaire de son site web, de bulletins, de comptes rendus des médias, de présentations, de conférences de presse, de salons industriels et de foires commerciales.

Le cluster s’est voué à la remise à neuf économe en énergie de vieux bâtiments et à la construction de nouveaux bâtiments à étages aux normes de l’habitat passif. Depuis 2001, 230 projets de coopération ont été entrepris et ont mobilisé 463 entreprises. Les résultats obtenus sont importants: entre 2003 et 2008, la performance énergétique des vieux bâtiments en Basse-Autriche était déjà passée de 280 à une moyenne de 78 kWh/m²/y.

Formation professionnelle et qualifications

Les qualifications sont considérées comme importantes en vue de l’amélioration de la réputation de l’industrie du bâtiment. Font partie des groupes ciblés par les programmes de formation les PME, architectes, ingénieurs en mécanique, plombiers-chauffagistes, menuisiers et autres commerçants-artisans. 200 entrepreneurs ont déjà été formés à la rénovation des vieux bâtiments conformément à des normes reconnues.

Les changements du marché

La gestion du cluster fournit également des informations concernant les codes de construction, les incitations financières et la sensibilisation au bâtiment écologique. Le cluster a joué un rôle clé dans la transformation de ce qui était une petite niche de marché en un marché important: jusqu’à 50 % des nouveaux bâtiments sont à présent construits sur le modèle de l’habitation passive.

Date de rédaction

17/08/2011