ClusteriX: soutenir l’innovation en reliant les clusters régionaux

Afin de mieux tirer parti de l’innovation et du savoir-faire technologique de l’Europe, le projet ClusteriX financé par l’UE a instauré des liens entre ses clusters d’innovation régionaux, ce qui a permis de créer de nouvelles possibilités de collaboration et d’atteindre de meilleurs taux de productivité.

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  
L’outil de cartographie des compétences de ClusteriX a permis de mettre en place d’importants contacts interentrepises entre les clusters. © Simone Hagenauer (ecoplus Autriche) L’outil de cartographie des compétences de ClusteriX a permis de mettre en place d’importants contacts interentrepises entre les clusters. © Simone Hagenauer (ecoplus Autriche)

" L’expérience nous montre que l’innovation et les nouvelles technologies émergent souvent des industries existantes et des clusters mis en place. Pour cette raison, nous devons aborder le développement des clusters d’innovation en adoptant une perspective stratégique, ce qui nécessite de nouvelles procédures pour identifier les compétences du cluster et les tendances technologiques globales. Nous devons également nous intéresser à la manière dont ces compétences peuvent être croisées pour assurer une spécialisation interrégionale. "

Simone Hagenauer, ecoplus, L’agence commerciale de Basse-Autriche

Grâce au projet ClusteriX, les décideurs politiques et les experts de huit pays qui privilégient les clusters se sont réunis pour examiner certains sujets essentiels. Ils ont ainsi abordé le financement du développement des clusters, la manière de canaliser les industries émergentes en les regroupant, et la création de cadres favorables pour connecter le savoir-faire des clusters d’innovation régionaux. 

Suite à ces premiers entretiens, ClusteriX a élaboré une feuille de route pour mettre en œuvre les meilleures pratiques interrégionales pour les clusters, augmenter la compétitivité des régions européennes et leur potentiel d’innovation, et jeter les bases d’un réseau interrégional de clusters. 

L’importance des clusters

Selon différentes études, les sociétés faisant partie d’un cluster atteignent de meilleurs taux de productivité et d’innovation. Les clusters soutiennent également les industries et les services émergents en leur fournissant un cadre propice à l’interaction et à la coopération entre les acteurs régionaux de l’innovation. 

Pour ces raisons, la politique européenne et les initiatives du groupe européen pour la politique des clusters (ECPG) ont longtemps soutenu la technologie régionale et les clusters d’innovation. Mais bien que ces efforts aient largement porté leurs fruits, ils ne suffisent plus. Nous avons actuellement besoin d’améliorer la création de liens entre les différents secteurs économiques et les différentes technologies – c’est ainsi que le projet ClusteriX a vu le jour. 

Un de ses principaux objectifs consistait à tirer le meilleur parti de l’innovation et du savoir-faire de l’Europe en créant des synergies et en connectant les technologies à travers les réseaux de clusters régionaux mis en place. Pour y parvenir, le projet a introduit des clusters régionaux existants au concept de «cartographie des compétences». Il s’agit d’une méthodologie qui associe une auto-évaluation des sociétés, la recherche de brevets ainsi que des ateliers organisés avec des gestionnaires de clusters et des experts externes en innovation. Cet outil fournit une approche systématique permettant d’identifier les possibilités d’innovation intersectorielle et de développer les meilleurs domaines économiques régionaux. 

Un autre point à améliorer était la manière dont l’argent public était dépensé pour favoriser la coopération entre les clusters. ClusteriX a donc aidé les régions à comprendre les marchés publics pour l’innovation, par exemple en permettant l’achat de solutions innovantes plutôt que des biens et des services comme à l’accoutumée. 

Regrouper les régions entre elles

Suite à cette approche mutidisciplinaire, ClusteriX a permis de renforcer les liens intersectoriels, au sein des régions et entre elles. À la fin du projet, les meilleures pratiques et les outils mis en œuvre par ClusteriX ont continué à avoir un impact. 

Par exemple, l’outil de cartographie des compétences, qui a été transféré de Basse-Autriche au Tyrol du Sud, à la Suède et à la Roumanie au cours du projet, a depuis servi à analyser près de 80 entreprises et instituts de recherche et développement en Europe. Il a non seulement permis d’identifier de nouvelles innovations potentielles au sein des clusters, mais également de mettre en place d’importants contacts interentrepises entre les clusters.


Investissement total et financement européen

L’investissement total du projet «Clusters for European Innovation Cross-Linking» s’élève à 1 687 872 euros, auquel le Fonds européen de développement régional contribue à hauteur de 1 296 064 euros par l’intermédiaire du programme opérationnel «INTERREG IVC» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

28/11/2016