Un dispositif financier innovant pour les infrastructures énergétiques

Depuis 1991, le Land de Haute-Autriche mène une politique volontariste en matière d'énergie: incitation à l'efficacité énergétique, soutien aux sources d'énergie alternatives, projets et infrastructures pilotes… Grâce à aux idées novatrices et aux aides européennes.

Autres outils

 
La coopérative de chauffage par biomasse de Weyer Markt fournit de l'eau chaude à 121 clients via 11 km de canalisations. La coopérative de chauffage par biomasse de Weyer Markt fournit de l'eau chaude à 121 clients via 11 km de canalisations.

Contexte

30% de l'énergie consommée dans le Land de Haute-Autriche provient désormais de sources renouvelables. Avec des retombées positives sur le développement régional, une part de ce succès pouvant d'ailleurs être attribué au programme d'Objectif 2 de Haute-Autriche qui couvre 150 communes et a fait de l'énergie une priorité.

Dans cette partie d'Autriche, une centaine de communes et entreprises ont opté pour le dispositif régional intitulé "Energie-Contracting", une innovation, pour ne pas dire une révolution dans le mode de financement des infrastructures énergétiques. La Haute-Autriche est la première région d'Europe à mettre en pratique ce système de tiers payant.

Explications. Une commune veut par exemple moderniser son éclairage ou son chauffage urbain, ou encore assurer l'isolation thermique complète d'un bâtiment public. Elle choisit par appel d'offres une entreprise spécialisée qui ne va pas se contenter d'installer l'équipement mais va prendre aussi en charge toute la gestion de l'infrastructure, depuis le financement complet de l'investissement jusqu'à la maintenance. Par contrat, l'entrepreneur va garantir à la commune – le donneur d'ordre - un certain pourcentage d'économie d'énergie. Cette économie garantie va permettre au donneur d'ordre de rembourser l'investissement voire même, au bout d'un certain temps, de financer de nouvelles infrastructures.

"On externalise en quelque sorte le poste énergie", explique Erwin Moser, directeur de l'administration municipale de Munderfing (2 700 hab.). "Pour le nouvel éclairage communal nous avons signé un contrat de 120 mois pour l'installation de 318 lampadaires. Coût total: 165 000 euros. Nous consommions jusqu'ici 46 614 kWh par an. A présent, nous consommons 35 900 kWh. Nous réalisons donc une économie de 10 714 kWh par an, soit 23% et c'est garanti par le contractant."

Gagnant/gagnant

Ce type de contrat pour lequel l'agence de l'énergie de Haute-Autriche ("O.Ö. Energiesparverband" / ESV) fournit conseil, accompagnement et subventions (équivalente en moyenne à 14% des coûts et même 24% en zone d'Objectif 2) vaut aussi pour les entreprises.

Installée à Losenstein, la société Weber-Hydraulik (170 employés) fabrique des bras télescopiques et des cisailles de désincarcération utilisées par les pompiers. Souhaitant agrandir ses installations, elle en a profité pour changer de système de chauffage en ayant recours au programme Energie-Contracting. "C'est une formule gagnant/gagnant", insiste Kurt Sperrer, responsable de la production. "Alors que nous avons à présent plus d'espace à chauffer, nous avons remplacé 4 600 m³ de mazout à 85 000 euros par 7 200 m³ de biomasse à 60 000 euros. Nous avons un contrat de 15 ans avec un chauffagiste qui nous garantit 25% d'économie mais dans la pratique, le pourcentage atteint 40%… Pour l'alimentation des chaudières, un contrat a été passé avec un agriculteur qui fournit des copeaux de bois déchiqueté."

Résultats

La formule Contracting est avantageuse pour les deux parties:

  • Le donneur d'ordre (collectivité locale ou entreprise) n'a pas à débourser d'argent pour les nouveaux équipements.
  • Garantie au départ par le contractant, l'économie d'énergie réalisée permet de financer l'investissement.
  • Le donneur d'ordre bénéficie du savoir-faire du contractant et de la technologie la plus actuelle en matière de gestion de l'énergie.
  • Cette modernité dynamise son image.
  • Tout son personnel peut se concentrer sur le cœur de métier de son entreprise, l'entretien étant pris en charge par le contractant;
  • Le contractant, quant à lui, s'assure un volume d'activité à plus ou moins long terme auprès d'un client solvable.
  • Il reste à la pointe de la technologie et profite d'une visibilité sur le marché.

 

Date de rédaction

01/06/2007