Corps Européen de Solidarité: à la veille du sommet de Rome, la première volontaire arrive sur le terrain

Autres outils

 
23/03/2017

L'Europe, qui célébrera samedi à Rome les 60 ans de ses traités fondateurs, s'emploie plus que jamais à préparer son avenir commun et celui de sa jeunesse. C'est dans ce contexte que l'UE a vu la première jeune volontaire du Corps Européen de Solidarité, Manon, une Française de 22 ans, arriver cette semaine à Budapest, en Hongrie. D'autres participants devaient suivre très prochainement. Dans le cadre de l'initiative Volontaires Interreg, l'un des programmes qui participe au Corps Européen de Solidarité, Manon sera chargée de faire connaitre au grand public les résultats du programme de coopération Danube, afin d'encourager la coopération transfrontalière en Europe. Au-delà des projets conjoints de recherche, de protection du patrimoine culturel ou d'intégration sociale, ce sont bien les valeurs européennes d'échange, de solidarité et d'unité que la jeune volontaire va promouvoir. Depuis son lancement en décembre dernier, plus de 25 000 jeunes Européens se sont inscrits auprès du Corps Européen de Solidarité. Depuis l'ouverture, il y a deux semaines, de la base de données aux organisations, plus de 2200 participants ont été contactés par 36 organisations, dont 19 qui ont déjà reçu une offre concrète.

Actualités